Vidéo : Gribouillis

icu.next-video

Contenu proposé par

Réseau Canopé
Français01:56Publié le 16/07/2021

Gribouillis

Sous tous les formes

Le mot « gribouillis » évoque un dessin ou une écriture informe. Quelles sont les origines de ce nom masculin ? A priori jugé comme péjoratif, le gribouillis n'a pourtant pas que des défauts...

Gribouillis : une certaine idée de l'à-peu-près

Le gribouillis est évocateur du brouillon, du flou, de ce qui se fait à la sauvette. D'où vient ce mot ? Un croisement entre les mots « griffer » et « brouiller », avec probablement une influence de la racine « scribe » qui a donné le mot « scribouillard » qui ressemble à « gribouillis ».

Du tracé autonome au texte illisible

Le gribouillis évoque l'écriture informe qui renvoie aussi bien à un dessin tracé sans que l'on y prenne garde (des courbes, une figure géométrique, un profil etc.), qu'à un texte particulièrement mal écrit, indéchiffrable. Les lettres sont mal formées, se chevauchent.

Le gribouillis : un message à soi-même

Le gribouillis n'a pas que des défauts. S'il est incompréhensible pour autrui, il est limpide pour son auteur. Le gribouillis rappelle qu'on en est l'unique destinataire. On est seul à pouvoir se relire. A l'ère des claviers où tous les textes sont impeccablement écrits, le gribouillis conserve le charme de ce qui n'est adressé qu'à soi.

 

 

 

Réalisateur : Aurélien Maury et Xavier Lacombe

Producteur : Réseau Canopé

Année de copyright : 2018

Année de production : 2018

Publié le 16/07/21

Modifié le 16/07/21

Ce contenu est proposé par