Vidéo : Hedy Lamarr, l'actrice qui inventa le Wi-fi

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Arts et culture05:49Publié le 08/03/2021

Hedy Lamarr, l'actrice qui inventa le Wi-fi

Culture Prime

Vous connaissez tous le Wi-Fi que vous utilisez quotidiennement pour connecter vos appareils. Mais vous connaissez probablement moins Hedy Lamarr, l’actrice qui a inventé ce système révolutionnaire au siècle dernier. Découvrez l'histoire, digne des meilleurs scénarios hollywwodiens, de l'actrice la plus connectée du cinéma.

De Hedwig Kiesler à Hedy Lamarr

Hedwig Kiesler , de son vrai nom, est née à Vienne le 9 novembre 1914, dans une famille aisée. Pour réaliser son rêve de devenir actrice, elle quitte l’Autriche pour l’Allemagne, en allant à Berlin en 1931. À 18 ans, elle devient une véritable star grâce à « Extase », film choc où elle apparaît complètement nue et dans lequel elle devient la première actrice a simulé un orgasme sur grand écran. Alors que les réactions sont très virulentes et que le pape Pie XII condamne le film, on dit que Hedwig Kiesler est la plus belle femme du monde. La star planétaire épouse Friedrich Mandl, un marchand d’armes proche de Benito Mussolini et Adolf Hitler. Mais après 5 ans de mariage, elle fuit ce mari jaloux qui veut mettre un terme à sa carrière d’actrice, et part aux Etats-Unis. Elle pose ses valises à Hollywood, et Hedwig Kiesler devient Hedy Lamarr. Elle enchaîne une quinzaine de films, mais elle doit surtout sa notoriété à son statut de sex-symbol et son image de séductrice.

Du grand écran à l’invention du Wi-fi

Derrière la beauté de cette diva, il y a aussi une femme curieuse et passionnée par les inventions. Elle suit de très près les actualités et plus particulièrement le déroulement de la Seconde Guerre mondiale dont elle discute beaucoup avec son ami compositeur George Antheil. Hedy a des connaissances en armement, acquises de son premier mariage ; et Georges est l’inventeur d’un système de cryptage impossible à décoder, ayant permis la synchronisation de 16 pianos. Le duo décide alors d’appliquer ce procédé novateur à l’armée. L’idée est de permettre de communiquer secrètement afin de déjouer l’ennemi. Un principe de transmission, l’étalement par saut de fréquence, qui est utilisé aujourd’hui dans la technologie Wi-Fi avec laquelle fonctionnent nos objets connectés. Hedy et George déposent le brevet en 1941, et rendent leur invention libre de droits pour l’armée américaine.

Du chaos à la consécration

L’idée est ingénieuse, mais elle n’est pourtant pas mise en pratique. Et si Hedy Lamarr veut aider l’armée, on lui recommande plutôt d’utiliser son image pour lever des fonds pour la guerre. Elle continue sa carrière pour le grand écran jusqu’en 1957. 5 ans plus tard, son invention est utilisée lors de la crise des missiles de Cuba, mais sans qu’on ne cite jamais son nom. C’est à cette période de sa vie, que l’ancienne actrice, ruinée, plonge dans le plus grand chaos. Elle est arrêtée pour vol à l’étalage, puis ses multiples opérations de chirurgie esthétique dégradent complètement tant son apparence que son image. L’ex-star du cinéma redevient anonyme, et ce n’est qu’en 1997, 3 ans avant son décès, que son statut d’inventrice est enfin considéré. En 2014, 14 ans après sa mort, elle est admise au National Inventors Hall of fame.

 

Retrouvez aussi cette vidéo sur france.tv

Producteur : Culture Prime

Publié le 08/03/21

Modifié le 18/05/21

Ce contenu est proposé par