Vidéo : Ho Chi Minh pour la libération des colonies

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire05:59Publié le 07/10/2021

Ho Chi Minh pour la libération des colonies

Colonisation, une histoire française

Cet homme, surveillé par les services français depuis des années, c’est Nguyen Tat Than, connu par la suite sous le pseudonyme de Hô Chi Minh. Il quitte l’Indochine pour découvrir le monde et gagner sa vie, et œuvre pour libérer son pays de la colonisation. Il se rapproche des communistes, et caresse l'espoir de mettre en place une révolution marxiste dans son propre pays. 

L’indifférence de la Métropole face à la réalité coloniale 

À Paris, en 1920, Nguyen rejoint le nouveau parti communiste français. Adepte passionné du Léninisme, il est pour la révolution mondiale qui implique la libération des colonies. Dans l’Humanité, il écrit un article pour reprocher au communisme français d’ignorer la réalité coloniale.

Pour le prolétariat colonial, avec le soutien secret de Moscou 

  • Il écrit également un article dans un journal militant le Paria, à l’intention de militants nationalistes issus des quartiers populaires de Paris. Hô Chi Minh, se rapproche également des communistes et fonde une union communiste intercoloniale, dédiée au mouvement de libération des colonies en Indochine et en Algérie.  
  • En 1924, Hô Chi Minh assiste au congrès du Komintern à Moscou, qui veut s’implanter dans le monde entier. Il rencontre Léo Trotski, devient un rouage essentiel de cette internationale communiste. Il apprend les techniques clandestines, puis retourne dans son pays, avec l’espoir de libérer l’Indochine. 

Les prémices d’une révolution marxiste en Indochine 

Hô Chi Minh est convaincu qu’il faut à la fois renverser l'impérialisme et abolir la classe des propriétaires fonciers. Pour attaquer le capitalisme colonial, les communistes déclenchent donc des grèves dans les plantations d’hévéas ; en parallèle, Hô Chi Minh, organise des manifestations paysannes, contre les impôts et les colons. Elles sont fortement suivies et violentes. La France réagit à son tour, vite et brutalement : des villages incendiés, des arrestations, des morts et le démantèlement de l’appareil communiste clandestin. Hô Chi Minh est arrêté en 1931, au grand soulagement des Français.

Le signal de la lutte pour la libération de l’Indochine 

Les autorités coloniales pensent que l’épisode de la révolte est passé et organisent l’évènement annuel de soumission des peuples d’Indochine, véritable humiliation mise en scène par les colons. Pourtant, malgré le calme apparent, la lutte contre la libération de l’Indochine vient de commencer et plus rien ne pourra la stopper. 

Réalisateur : Hugues Nancy avec l’aimable autorisation de Gaumont Pathé

Producteur : Agat Films & cie avec l’aimable autorisation de Gaumont Pathé

Année de production : 2020

Publié le 07/10/21

Modifié le 07/10/21

Ce contenu est proposé par