Vidéo : Il était une fois Hollywood

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions

Il était une fois Hollywood

Culture Prime

L’histoire du cinéma américain pourrait commencer par « il était une fois Hollywood ». C’est dans cette ville des Etats-Unis que le 7e art connaît une ascension phénoménale au XXe siècle. D’une simple rue à l’un des boulevards les plus célèbres du monde, des plateaux de tournage aux studios phares du cinéma, retour sur les origines de Hollywood.

Hollywood, les origines de la ville

Le couple Harvey Henderson Wilcox et Daeïeda Wilcox Beveridge décide d’emménager à Los Angeles dans les années 1880. Quelques années plus tard, ils achètent 60 hectares de terrain au col de Cahuenga dans les monts Santa Monica de Californie. Ils nomment leur nouvelle propriété « Hollywood », en référence à une colonie d’immigrants allemands de l’Ohio. Leur terrain est tellement vaste qu’ils créent une carte de la ville dont la rue principale est « Prospect Avenue », devenue depuis, le fameux « Hollywood Boulevard » qu’on connaît tous. La ville de 500 habitants se construit peu à peu, et en 1900, deux églises, une école, une bibliothèque et beaucoup d’autres bâtiments la composent. 10 ans plus tard, la ville est rattachée à Los Angeles afin de pouvoir profiter du système d’approvisionnement d’eau.

Hollywood, terre de cinéma

C’est aussi en 1910 que le réalisateur D. W. Griffith vient y poser ses caméras pour tourner avec Blanche Sweet, Lillian Gish, Mary Pickford et Lionel Barrymore. Il réalise alors « In old California », le premier court-métrage tourné à Hollywood. La ville aux décors naturels grandioses attire de plus en plus de cinéastes. Parmi eux, un producteur y fonde en 1912 le studio Keystone : il s’agit de Mack Sennet, celui qui révélera notamment Charlie Chaplin et son cinéma burlesque. Hollywood devient alors le cœur du cinéma américain et transforme les acteurs anonymes en véritables stars ! Douglas Fairbanks, Florence Lawrence, Florence Turner, et bien d’autres y rencontrent le succès. En 1914, la Paramount Pictures est fondée et produit le premier long-métrage de Hollywood : « Le mari de l’Indienne ».

Hollywood, une industrie cinématographique

L’Europe étant dévastée par la Première Guerre mondiale, le cinéma inventé par les frères Lumière est à l’arrêt sur le Vieux Continent. Et cette paralysie profite à Hollywood. Le budget des productions s’envole, et en 1917 les studios peuvent même film bénéficier du financement de particuliers et des banques. Ils peuvent désormais investir dans des plateaux de tournage, des costumes et des systèmes d’éclairage plus important. C’est aussi l’heure de l’exportation pour le cinéma. En effet, pour les autres pays, il est devenu plus rentable d’acheter un film américain plutôt que d’en produire. Et c’est ainsi que Hollywood devient le royaume du cinéma.

 

Retrouvez aussi cette vidéo sur france.tv

Producteur : Culture Prime

Publié le 12/03/21

Modifié le 12/03/21

Ce contenu est proposé par