Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

icone play

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Sciences économiques et sociales01:51

Inflation et déflation

Les ABC de l’économie

Quelle est la différence entre l'inflation et la déflation, et quelles répercussions ces deux modes peuvent-ils avoir sur notre comportement économique ?

Depuis la crise économique et financière de 2008, les banques centrales tentent de faire remonter le taux d’inflation, jugé trop faible.

Qu’est-ce que l’inflation ?

C’est la hausse durable et générale des prix et des services. Mais pourquoi essaye-t-on de faire monter les prix ? Les consommateurs veulent plutôt les voir baisser, pour avoir plus de pouvoir d’achat. Mais la réalité est plus complexe : si l’inflation est trop forte, le pouvoir d’achat des ménages diminue. Les salaires doivent alors augmenter, conduisant les entreprises à accroître encore leurs prix, et ainsi de suite : c’est ce que l’on appelle la spirale inflationniste !

Celle-ci peut dégénérer en hyperinflation, comme par exemple en Allemagne dans l’entre-deux-guerres et récemment au Venezuela.

Qu'est-ce que la déflation ?

Mais il existe une situation aussi dangereuse : la déflation, qui désigne la baisse durable et générale des prix. On pourrait croire que la déflation est une bonne nouvelle pour le pouvoir d’achat. En réalité, en cas de baisse générale des prix, les ménages et les entreprises reportent leurs achats car ils pensent que les prix vont continuer à baisser. La demande s’effondre. Les entreprises n’embauchent plus ou licencient leurs employés. Cela diminue encore la demande, et donc les prix, et ainsi de suite… C’est la spirale déflationniste !

Voilà pourquoi les banques centrales ont reçu pour mission de maintenir la stabilité des prix, grâce à un taux d’inflation ni trop fort ni trop faible, juste en dessous de 2 %.

Quelles sont les causes de l’inflation et de la déflation ? Comment mesurer le taux d’inflation ? Comment l’inflation et la déflation ont-elles marqué l’histoire économique ? Réponses sur le site « les ABC de l’économie » dans notre éco en bref : Inflation et déflation.

 

Nom de l'auteur : Banque de France

Producteur : Banque de France

Année de copyright : 2019

Année de production : 2019

Publié le 24/06/20

Modifié le 24/06/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par