Vidéo : #Invader : l’art de l’invasion en pixels

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Actualité02:54

#Invader : l’art de l’invasion en pixels

ZOOM, la série qui décrypte les hashtags en 2 min

Depuis plus de vingt ans, Invader est connu pour être l’artiste masqué qui envahit la ville de ses personnages pixélisés. Ses installations en mosaïques inspirées du jeu vidéo des années 1980 Space Invader rendent accro une communauté de fans. La plupart se retrouvent sur l’appli Flash Invader... Zoom sur l’inventeur du « rubikcubisme » qui continue à colorer les villes incognito.

Invader, l’artiste masqué qui s’expose dans le monde entier

Hongkong, Japon, Italie, Royaume-Uni, Inde… Pas moins de 30 pays et de 79 villes portent l’empreinte de l’artiste français Invader : des œuvres pixélisées fabriquées à partir de carreaux colorés dans son atelier, entouré d’une petite équipe.

Le quinquagénaire qui cache son visage derrière un masque, installe toujours ses créations seul, rapidement, et souvent de nuit. Il ne veut être surpris ni par la police, ni par ses fans.

L’anonymat laisse une grande place à l’imagination. Chacun peut projeter l’image qu’il a d’Invader. C’est très excitant.

Invader, artiste.

Géolocalisation des aliens d’Invader

Les œuvres d’Invader reprennent les formes des héros de Space Invader, ce jeu vidéo cultissime des années 1980. L’objectif était de détruire les aliens. A contrario, les aliens d’Invader sont, eux, très prisés ! La preuve : le succès de son appli créée en 2014, Flash Invader. Elle permet aux fans de partir en quête des space invaders de la planète et de les répertorier. Une chasse aux trésors très organisée : les membres de la communauté flashent les mosaïques et mentionnent leurs géolocalisations pour qu’elles soient identifiées dans Google Maps. Pour les fans, le but est de trouver un maximum d’aliens dans le monde. À la première place, Nikal en comptabilise 2 721. Pour flasher les mosaïques les plus précieuses, mieux vaut être un sacré aventurier. Des space invaders se trouvent au Mexique sous l’eau, ou encore... à bord de la Station spatiale internationale !

 

Producteur : Jean-François Peralta / France.tv Studio

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 03/03/20

Modifié le 16/03/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par