Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

#JeanPaulGaultier : son adieu aux podiums

ZOOM, la série qui décrypte les hashtags en 2 min
Publié le 23/01/20Modifié le 05/02/20
sso_title
sso_description

En pleine fashion week, Jean Paul Gaultier a annoncé, sur Instagram, son dernier défilé. Après cinquante ans de carrière dans la haute couture, « l’enfant terrible de la mode » se retire des podiums. Mais le spectacle ne semble pas pour autant fini pour le créateur de 67 ans ! Zoom sur une figure emblématique de la mode.

 

Pour son dernier show, en janvier 2020, Jean Paul Gaultier, a fait défiler ses muses. Sur le catwalk : Beth Ditto, Mylène Farmer, Dita von Teese, Rossy de Palma… Avec elles, le couturier de 67 ans a revisité les symboles de sa carrière : marinières, tutus, jupes pour homme, corsets… L'occasion de revenir sur son parcours en cinq faits marquants.

 

Une créativité sans bornes

Dès ses premiers pas dans la mode, Jean Paul Gaultier y est allé au culot. Sans bac, ni diplôme d’école de stylisme, il réussit à se faire embaucher, le jour de ses 18 ans, par un grand nom de la couture : Pierre Cardin.

 

Des débuts difficiles

En 1976, son premier défilé est une « catastrophe ». Les petites mains et les moyens manquent. Il doit mobiliser son entourage. Sa sœur et sa concierge l’aident. Certaines pièces sont même fabriquées avec des sets de table !

 

Un enfant terrible qui chamboule la mode

Dès le départ, il veut casser les codes. Ceux de la beauté, des genres et des arts. Il fait défiler seniors, mamans, drag-queens, femmes rondes… Tous ceux que Jean Paul Gaultier appelle les « freaks », les originaux.

 

L’amour du cinéma

Passionné par le septième art qui l’influence, Jean Paul Gaultier créé des costumes pour des films de Luc Besson et de Pedro Almodovar, et interprète même des rôles. Il est aussi le premier créateur de mode à faire partie du jury du Festival de Cannes !

 

Le show dans la peau

On ne compte plus les innombrables projets sur lesquels a travaillé le couturier. En 2018, il a lancé, aux Folies Bergères, à Paris, le « Jean Paul Gaultier Freak Show ». Une revue-spectacle aux allures de grand cabaret qui retrace sa carrière. La preuve que le créateur de mode voyait déjà plus loin que les podiums depuis des années !

Producteur : Jean-François Peralta / France.tv Studio

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :