Kulu la tortue et Zé la panthère

Contes africains

Publié le 29/11/19Modifié le 11/12/19

Sur le même sujet

Découvre dans ce conte l’histoire étonnante de Kulu la tortue et de Zé la panthère dans un village d’animaux en Afrique. D’abord ennemis, ils vont devenir bons amis en faisant l’apprentissage du pardon.

Un conte du Cameroun

Il était une fois, au Cameroun, un petit village d’animaux. Zé la panthère en était la cheffe redoutée. Elle possédait le plus vaste champ de noix de cola (fruits du colatier, un arbre d’Afrique) sur lequel elle veillait comme sur son plus précieux trésor. Les autres animaux avaient tous envie de goûter aux jolies noix de cola mais le courage leur manquait. Zé les aurait tués.

La tortue défie la panthère

Seule, Kulu la tortue ne pouvait pas résister à la tentation. Quand arriva le moment des récoltes auxquelles participaient tous les animaux, Kulu prétexta un long voyage et s’introduisit discrètement dans le champ. Elle goûta à une juteuse noix, puis à une deuxième. Conquise par ce délicieux fruit, Kulu revint tous les jours pour les déguster en cachette. Zé finit par constater le vol de ses noix de cola. Prise d’une colère folle, la panthère exigea que tous les récolteurs présents ouvrent leurs gueules pour prendre le coupable en flagrant délit. Le voleur qui avait gouté à tant de noix n’avait certainement pas encore fini de les mâcher, se disait-elle. Kulu ne tarda pas à être démasquée. Zé la panthère se précipita sur elle, la prit dans sa gueule et la jeta sur un gros arbre. La belle carapace lisse de la tortue se fissura superficiellement.

Apprendre le pardon et devenir amis

En guise de leçon, Zé demanda à la tortue de replanter son champ de colatiers et de le remettre comme il était. Kulu s’exécuta. Une fois le champ récolté, Kulu la tortue demanda pardon à Zé la panthère qui, satisfaite du résultat, lui accorda. Depuis on dit que : « La cola ne se brise que pour sceller l’amitié ».

Le saviez-vous ?

La tradition des contes en Afrique

En Afrique, les contes font partie d'une longue tradition orale. Dits par de talentueux orateurs, souvent à la nuit tombée, ils véhiculent des valeurs (l’amitié, la famille, la solidarité etc.) ou des croyances, et peuvent aborder des sujets sensibles tels que la mort, la pauvreté ou la stérilité.

Découvre un autre conte africain, du Sénégal, avec Coumba, la fills sans mère, et prolonge la découverte de l'Afrique avec la série Dis-moi Dimitri.

Réalisateur : Clotilde Grandpeix

Nom de l'auteur : Massamba Gueye (textes), Eloïse Scouarnec (dessins)

Producteur : TV5MONDE

Année de copyright : 2017

Voir plus