Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

bouton de recherche

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Actualité02:51

#Kumari. Le quotidien très spécial des enfants-déesses du Népal

ZOOM, la série qui décrypte les hashtags en 2 min

Au Népal, des fillettes sont choisies dès l’âge de 2 ans pour devenir « Kumari ». Elles sont sélectionnées suivant des critères très stricts, comme le son de la voix ou la couleur des yeux. Elles incarnent alors une divinité vénérée par les hindous et bouddhistes du pays.

Quelles sont les contraintes d'une  « Kumari » ?

Être « Kumari », c’est renoncer à une vie normale de petite fille… C’est aussi renoncer à l’éducation car elles ne peuvent aller à l’école. Elles sont emmenées et isolées, de nombreuses choses deviennent interdites, comme aller dans la rue, se promener, et même sourire !

La seule possibilité pour une « Kumari » de sortir (les apparitions sont très rares) se résume à être portée sur un chariot doré, sans pouvoir marcher comme tout un chacun car le sol est considéré comme impur.   

Ces jeunes filles devant lesquelles les fidèles et touristes se prosternent à longueur de journée mènent une vie d’isolement et d’adoration, et même le président népalais vient recevoir sa bénédiction !

Pendant combien de temps une enfant reste-t-elle « Kumari » ?

Les « Kumaris » sont vénérées mais ne le seront pas toute leur vie…

En effet, dès leur puberté, elles perdent leur statut, reviennent brutalement à une vie « normale », et sont rendues à leur famille, ce qui entraîne souvent des séquelles psychologiques, car elles qui étaient considérées comme « le centre du Monde » ne le sont plus du jour au lendemain…

ZOOM sur cette pratique traditionnelle unique au monde.

Producteur : Jean-François Peralta / France.tv Studio

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 22/05/20

Modifié le 25/05/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par