Vidéo : L'aube de la Résistance

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire05:02Publié le 30/10/2013

L'aube de la Résistance

Un village français, ils y étaient...

En 1940, les résistants étaient ultra-minoritaire. Ils étaient persuadés que la guerre n’était pas finie et qu’ils devaient faire quelque chose contre l’occupant. Ils ont commencé alors à s’organiser et à mener des actions, comme le racontent d’anciens résistants et l’historien Jean-Pierre Azéma.

La Résistance en 1940 : son organisation et ses actions

En 1940, un résistant entrait dans un réseau, c’est-à-dire une organisation à but militaire. Leurs actions comprenaient notamment le renseignement, l’organisation d’évasion pour les aviateurs alliés abattus par les Allemands, le transports d’Anglais ou d’Américains, la distribution de journaux de résistants, comme La France continue de Paul Petit, un résistant de la première heure.

Ces actions supposaient d’être en liaison, soit avec les Français libres à Londres, soit avec les Anglais. Et évidemment, entrer dans ces réseaux comportait des risques.

Puis, la Résistance en 1942 continuait de s'organiser et prenait de plus en plus d'ampleur.

 

Sur le même thème, découvrez le dossier La Résistance française.

Réalisateur : Antoine de Meaux

Producteur : Tetra Media Fiction

Année de production : 2009

Publié le 30/10/13

Modifié le 14/01/22

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte