L’écologie au quotidien : les gestes des lobbyistes de Poissy

Sur le même sujet

Le 9 avril 2019, le lobby de Poissy fait visiter son poulailler pédagogique au sein de son école

Soujoud :

Je suis en train de donner de la nourriture aux poules.

C’est juste que oui, « Mousse», elle essaye de prendre toute la nourriture pour l’intérieur.

Sandrine Felquin:

On a un poulailler pédagogique qui est arrivé cette année. Le poulailler a été construit par les élèves et les professeurs. C’est un gros projet.

Soujoud :

Est-ce que je peux avoir le sac des déchets pour les poules s’il vous plait ?

Cuisinière du collège:

Oui bien sûr

Emily De Vita :

Le poulailler pédagogique a pour portée dans un premier temps de recycler les déchets alimentaires au lieu de jeter à la poubelle les restes de la cantine qui sont végétaux. Ils sont donnés à ces poules et c’est leur nourriture du quotidien.

Et dans un deuxième temps ce club nous permet aussi de montrer aux enfants l’intérêt de se préoccuper des animaux. Voire, prendre soin d’un animal, comprendre les besoins de cet animal.

Emily De Vita :

Est ce que vous voulez aller ramasser les œufs les filles ?

Les enfants :

Euh oui, on aimerait bien ramasser les œufs !

Soujoud :

Hey regarde les œufs ils sont là-bas !

Oui ! Il y en a combien ?

Soujoud :

Oh c’est trop bizarre, ils sont verts !

Emily De Vita :

Donc les œufs, ils changent de couleur en fonction de l’espèce de la poule. Ca c’est les œufs verts de « Obama » !

Emily De Vita :

Et ils ont une taille différente aussi en fonction de la taille de la poule.

Soujoud :

Alors là, en fait, on est en train de casser les coquilles de moules pour qu’en fait quand les poules elles vont les manger, la coquille de leur œuf elle sera plus dure.

Emily De Vita :

Et je me suis rendue compte en discutant avec les élèves lorsque l’on s’occupait des poules que certains faisaient partie d’un « Lobby » donc ils m’ont expliqué petit à petit ce qu’ils faisaient.

Sandrine Felquin :

Nous ça nous interpelle de voir des enfants si jeunes bien engagés, et donc je ne dirais pas qu’on les suit parce que l’on est avec eux mais en tout cas ils sont un de nos modèles. Voilà.

J’ai une équipe d’enseignants plutôt jeunes. Bien plus impliqués que d’autres plus âgés dans la protection de la planète. Je pense que c’est un gros atout et ce qui fait aussi que le collège a pris un engagement sur la protection de la planète assez fort.

Emily De Vita :

Allez installez-vous ! Mettez-vous par deux !

Vous allez travailler en binôme aujourd’hui !

Alors nous en Science, surtout en SVT, dans l’écologie, on insiste vraiment sur la vraie notion, le terme scientifique.

Emily De Vita :

Je remets le schéma, vous choisissez l’énergie, ok ?

Sana :

On est en train de préparer l’exposé qu’on va présenter tout à l’heure.

Soujoud :

On va chercher déjà le pétrole. Une huile minérale composée d’une multitude de composés organiques.

Soujoud :

Ca on pourrait l’écrire parce que l’on a travaillé sur ça.

Sana :

C’est sur les sources d’énergie et en fait nous on est en train de présenter l’uranium. A quoi ça sert ? Qu’est-ce que c’est ? Si c’est renouvelable ou pas ?

Emily De Vita :

Aujourd’hui j’ai voulu insister sur l’expression orale. Et donc il est important pour eux d’apprendre dès la 6eme que finalement la façon dont on parle, la façon dont on se tient a un impact sur l’appréhension de la personne qui est en face de nous.

Emily De Vita :

Allez ! Un dernier groupe ! On va faire passer Soujoud, Sana et Esia !

Soujoud :

Le pétrole n’est pas renouvelable. Le pétrole, tout comme le gaz et le charbon, est qualifié d’énergie fossile. Il est stocké dans le sous-sol sous forme d’hydrocarbure.

Soujoud :

Merci !

Emily De Vita :

Alors les filles on va parler de la forme et ensuite on parlera du fond. D’accord ? Ca vous va ?

Emily De Vita :

Ca peut servir aux élèves du « Lobby de Poissy » parce que ces élèves-là qui sont amenés régulièrement à rencontrer des adultes, qui ont vraiment envie de transmettre leurs idées, savoir parler d’une certaine éloquence c’est important. Car finalement s’ils ne savent pas s’exprimer, on ne va pas les écouter.

 

 

Réalisateur : Elsa Da Costa Grangier

Nom de l'auteur : Elsa Da Costa Grangier

Producteur : France Télévisions; Clarté Production; Kizmar Films

Année de copyright : 2019

Année de production : 2019

Année de diffusion : 2019

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :