Vidéo : « L’Éducation sentimentale » de Gustave Flaubert

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Français01:59Publié le 11/02/2022

« L’Éducation sentimentale » de Gustave Flaubert

La P'tite Librairie

 

L’Education sentimentale est le troisième roman de l’écrivain Gustave Flaubert, après Madame Bovary et Salammbô. L’œuvre, publiée en 1869, raconte l’histoire d’un homme à qui rien n’arrive et qui n’arrive à rien. Explications avec François Busnel.

Un roman sur l’amour impossible

Le roman s’étend de 1840 à 1867, de la monarchie de Louis Philippe au Second Empire et raconte l’histoire de Frédéric Moreau, un bachelier qui quitte Paris pour rejoindre sa ville natale, Nogent-Sur-Seine. Frédéric est jeune, romantique et a des rêves plein la tête. Sur le bateau qui le ramène chez sa famille, il rencontre Jacques Arnoux, le propriétaire de l’Art industriel et sa femme Madame Arnoux, dont il tombe éperdument amoureux. De retour à Paris, Frédéric qui a une vision fantasmée de l’amour n’a qu’un seul objectif : se rapprocher de Madame Arnoux. Mais, même si elle est mariée à un homme égoïste qui la trompe, Madame Arnoux refuse toutes les avances du jeune Frédéric.

Le portrait d’une génération

A travers son récit, Gustave Flaubert assume son rôle de démoralisateur et diffuse le désenchantement de toute une génération dans l’apprentissage de la vie. Son personnage, Frédéric, un brin naïf, n'a de cesse d’aller d’échec en échec, dans son quotidien d’adulte et dans la quête de son amour impossible.

Producteur : Rosebud productions

Année de copyright : 2020

Publié le 11/02/22

Modifié le 19/09/22

Ce contenu est proposé par