L'esplanade des mosquées, lieu saint des Musulmans

Pour l'amour de Jérusalem

Publié le 17/10/18Modifié le 12/11/19

Sur le même sujet

L'esplanade des mosquées : 3ème lieu saint de l'islam

L'esplanade des mosquées est le 3ème lieu saint de l'islam, après la Mecque et Médine. Un espace de près de 15 hectares, entouré de jardins et de promenades ombragées. Au centre de l'esplanade, l'un des sites majeurs de la tradition islamique : le Dôme du Rocher.

  • "Ce monument illustre les origines de l'art islamique, parce que nous savons que le Dôme du Rocher est le plus ancien monument musulman encore debout. C'est l'un des plus anciens exemples d'art islamique dans le monde entier." 

Lorsque les arabes conquièrent Jérusalem au VIIe siècle, l'esplanade est un champ de ruines. L'ancien temple juif détruit en 70 par les romains n'a jamais été rebâti. En lieu et place, les nouveaux maîtres de la ville décident d'ériger deux édifices grandioses : le Dôme du Rocher et la Mosquée al-Aqsa ou mosquée lointaine, vers laquelle tous les hommes convergent pour la prière. La Mosquée al-Aqsa a été édifiée au VIIe siècle et c'est un chef d'oeuvre de l'art islamique.

La Mosquée al-Aqsa

  • "Comme vous pouvez le voir ici, à l'intérieur de cette mosquée, comme il s'agit d'un lieu de prières, il n'y a pas de représentations humaines ou animales mais uniquement de la calligraphie, des formes géométriques et également de la végétation. Regardez également le dôme, il symbolise la manière dont les musulmans conçoivent l'âme et l'univers parce que c'est la croyance que Dieu est présent pratiquement dans toutes choses... mais lorsque vous demandez quelque chose à Dieu, vous ouvrez vos yeux, vos mains et vous élevez vos prières jusqu'à lui. C'est ce qui est représenté ici; la présence d'Allah, sa miséricorde apparaissent sous le dôme et les musulmans viennent prier sous l'ombre de sa miséricorde." 

Réalisateur : Raynald Mérienne

Producteur : Anaprod, France Télévisions

Distributeur : EclecticProd

Année de copyright : 2012

Année de production : 2012

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :