Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

sso_title
sso_description
Spécialités02:35

L'histoire de la dette publique

La dette - une spirale infernale ?

La dette en Mésopotamie

La dette a toujours existé. Elle date du début de l’histoire de la civilisation. Elle a même précédé l'invention de la monnaie. Les premières écritures retrouvées en Mésopotamie sont en fait des dettes et des crédits : des calculs de ce que chacun doit et à qui. Le système de crédit existe donc déjà alors que la monnaie n’existe pas encore. Sur de petites tablettes d’argile, il y a environ 5 000 ans, les habitants de Sumer, en Mésopotamie, inscrivaient les dettes des marchands en caractères cunéiformes. Les gens écrivaient des chiffres sur des tablettes comme s'ils tenaient des comptes. Par exemple, ils inscrivaient une dette sur une tablette et la scellaient à une autre tablette qui ne pouvait être cassée que si l'autre personne remboursait sa dette. C'est comme de la monnaie. C'est en fait la première forme de circulation de monnaie que l'on connaisse, même s'il s'agissait d'une forme de dette. 

La naissance de la dette publique

Si la dette privée a toujours existé, la dette publique, la dette d’État, est née en Italie dans les grandes citées marchandes à la fin du Moyen Âge. Florence, Gênes et Venise passent leur temps à se faire la guerre, ce qui leur coûte très cher. Pour financer leurs nombreuses guerres, les souverains empruntent aux grandes familles patriciennes. Les premiers titres de dette publique s’échangent en produisant des intérêts. Ces grandes familles de créanciers vont former les premières banques italiennes. Ces banquiers se mettent à prêter beaucoup d'argent aux monarques européens engagés dans des guerres sans fin. Mais ils seront souvent ruinés par ces souverains béliqueux : un procédé expéditif pour se débarrasser de la dette et qui va être utilisé pendant des siècles. À cette époque, les États avaient le pouvoir sur les créanciers, et ce n'est que bien plus tard que ce rapport de forces va s'inverser.

Réalisateur : Laure Delesalle

Nom de l'auteur : Laure Delesalle

Producteur : YUZU Productions / Arte

Année de copyright : 2015

Année de production : 2015

Publié le 30/09/16

Modifié le 07/08/19

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par