La bataille de Sekigahara : après la victoire, vers une ère de paix ?

icone menu
Points de repères
Publié le 08/02/17Modifié le 13/11/19

Sur le même sujet

6 heures de combat, 30 000 combattants morts, la bataille de Sekigahara est la plus sanglante du Japon médiéval. Après sa défaite, Mitsunari est capturé puis décapité. Leyasu devient alors le maître incontesté du Japon. En 1603, il reçoit le titre de shogun de l'empereur en personne. Avec autorité, Leyasu impose un véritable Etat et protège le Japon de son démon, la guerre civile... 

Retrouve ce contenu dans :