Vidéo : La folle histoire du téléphone

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Sciences et technologie04:38Publié le 20/04/2021

La folle histoire du téléphone

C Jamy, les extraits

Alexander Graham Bell, né le 3 mars 1847 en Ecosse, est le premier à déposer en 1876 un brevet pour l’invention du téléphone. S’il a mis au point cet appareil, qui a révolutionné les télécommunications dans le monde, c’est en partie à cause d’un problème de surdité : sa mère et sa femme étaient sourdes.

Du télégraphe au téléphone

Affecté par leur handicap, Bell choisit de devenir professeur de diction. Il crée une école pour malentendants. Il y enseigne une technique, le discours visible. Elle consiste à parler en regardant et en sentant les sons. Par exemple, il demande à ses élèves de placer un ballon contre leur poitrine, pour qu’ils ressentent le son qu’ils émettent. Parallèlement, avec son ami électricien, Thomas Watson, Bell fait des recherches sur la transmission électrique du son. Les deux hommes s’intéressent au télégraphe, seul moyen de communication de l’époque. Le système fonctionne, mais avec le code morse, c’est trop limité pour Bell. Ensemble ils ont une intuition : et s’ils parvenaient à transmettre la voix humaine grâce à l’électricité ? En observant les ondes de l’eau sur une rivière, Bell a enfin le déclic. Il se demande comment les ondes sonores se propagent dans l’air et prend conscience que grâce à l’électricité, il doit être possible de transmettre le son. Les deux hommes finissent par mettre au point un premier téléphone fonctionnel.

Comment fonctionne le téléphone ?

  • côté émetteur, l’onde sonore produite par la voix fait vibrer un aimant à l’intérieur d’une bobine de cuivre.
  • le mouvement de l’aimant produit un courant électrique. Ces signaux circulent jusqu’aux récepteurs via un fil conducteur où l’on retrouve le même dispositif.
  • les signaux font vibrer l’aimant relié à une membrane, qui, en vibrant à son tour, produit un son correspondant à la voix.

Le 10 mars 1876, Bell passe le premier coup de fil de l’Histoire à Thomas Watson.

L'avènement du téléphone portable

En 1984 le Nokia Mobira Talkman pesait 5 kg ! Entre lui et le Nokia 3310, il y a deux innovations majeures : la capacité de la batterie et la miniaturisation de l’électronique.

Première innovation :  l’invention desbatteries au nickel-cadmium, une alternative au plomb qui permet une réduction progressive de la taille des appareils. Mais les batteries au nickel-cadmium restent polluantes et se déchargent très vite quand elles ne sont pas utilisées. Et même quand elles le sont, au début des années 1980, il ne fallait pas espérer téléphoner plus de 30 à 40 mn. Dans les années 1990, avec l’arrivée de labatterie lithium-ion, la capacité est dix fois plus grande. L’autonomie en veille passe d’un ou deux jours à une semaine. Le nombre de cycles de charges et décharges double.

Deuxième innovation : la microélectronique. Dans les années 1980, un Motorola pouvait mesurer 33 cm de long. Aujourd’hui les smartphones font une quinzaine de cm. Cette miniaturisation n’est pas si simple. Ce sont les microsystèmes électroniques ou MEMS qui ont permis ces changements. Ces capteurs réagissent à la lumière, à l’altitude et au son.

 

© Crédits archives : AKG-IMAGES / AURIMAGES / HEMIS / MIXKIT / PIXABAY / SHUTTERSTOCK / SIPA / DR
 

Producteur : Elephant Adventures

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Année de diffusion : 2021

Publié le 20/04/21

Modifié le 10/10/21

Ce contenu est proposé par