Vidéo : « La gloire de mon père » de Marcel Pagnol

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions

« La gloire de mon père » de Marcel Pagnol

Le club Lumni, les extraits

Découvre La Gloire de mon père, célèbre roman de Marcel Pagnol (1895-1974) tiré de ses souvenirs de jeunesse avec le prof de français Nicolas.

La jeunesse en Provence de Marcel Pagnol

Publié en 1957, ce livre fait partie d’une série de quatre romans intitulée Souvenirs d’enfance dans laquelle il raconte son enfance heureuse. Cette tétralogie (ensemble de quatre œuvres) est composée de La Gloire de mon pèreLe Château de ma mèreLe Temps des secrets et un roman inachevé Le Temps des amours.

La Gloire de mon père raconte les premières années d’enfance de Marcel Pagnol, notamment ses vacances d’été dans les collines provençales dont il tombe amoureux. Il parle de son attachement profond à sa famille, de l’école primaire sous la responsabilité de son père instituteur et des visites au parc Borély à Marseille avec son mystérieux oncle, Jules. Ce livre est une célébration de la Provence et des sensations de l’enfance. Aujourd’hui, il fait partie du patrimoine de la littérature française.

Qui est Marcel Pagnol ?

Marcel Pagnol est un écrivain, dramaturge (auteur de pièces de théâtre) et cinéaste français du XXe siècle. Il devient professeur et écrit, en parallèle, des pièces de théâtre. Puis, il se tourne vers le cinéma en adaptant ses propres pièces (César ou La femme du Boulanger). En 1946, il est élu à l’Académie française. À l’âge de 60 ans, Marcel Pagnol se penche sur son enfance dans sa tétralogie Souvenirs d’enfance.

Emploi des phrases exclamatives

Dans son œuvre, Marcel Pagnol exprime les émotions de l’enfance, en utilisant notamment des phrases exclamatives. Ces phrases permettent d’exprimer un sentiment ou une émotion forte (stupéfaction, joie, déception…). La phrase exclamative se termine toujours par un point d’exclamation (« ! »). Exemple dans le livre : « Mes enfants au fond du vallon, il y a un ruisseau ! ». La phrase exclamative commence parfois par des mots exclamatifs : « Quelle fête se préparait ! ». Elle peut aussi se passer d’un verbe : « Mon Dieu ! ».

Réalisateur : Anthony Forestier / Didier Fraisse

Producteur : France tv studio, Media TV

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 19/01/21

Modifié le 01/02/21

Ce contenu est proposé par