Vidéo : La guerre du Golfe : convaincre l'opinion publique

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions

La guerre du Golfe : convaincre l'opinion publique

Irak, destruction d'une nation

Alors que Saddam Hussein a envahi le Koweït le 2 août 1990, les Américains, les Anglais et les Français cherchent à justifier, par tous les moyens, leur intervention militaire pour rétablir la paix dans le golfe Persique. Quitte à mentir, manipuler et désinformer.

Mentir pour légitimer des frappes militaires en Irak

En Europe, comme en Amérique, il est impensable de faire la guerre si l’opinion publique n’y est pas favorable. Il faut donc la convaincre par tous les moyens. Quitte à mentir. Le 14 octobre 1990, à Washington, le Congrès organise une conférence avec les Koweïtiens en exil. Des témoignages d’actes de torture et barbarie perpétrés par l’armée irakienne sont révélés et relayés par les médias du monde entier. Pourtant, tout est faux. L’objectif de cette opération : vendre la guerre aux Américains. Ces témoignages viennent légitimer une intervention militaire internationale en Irak auprès de la population. Saddam incarne le mal absolu. L’opinion publique occidentale vacille, puis finit par se ranger aux côtés des partisans de la guerre.

La guerre contre l'Irak adoubée

Le 29 novembre 1990, l’Onu vote un ultimatum. Saddam Hussein dispose d’un mois et demi pour retirer ses troupes du Koweït. Il refuse. La coalition internationale prépare son entrée dans le conflit.

Réalisateur : Jean-Pierre Canet

Producteur : Tohubohu

Année de production : 2020

Publié le 01/02/21

Modifié le 01/02/21

Ce contenu est proposé par