Vidéo : La nuit du Catenacciu

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire03:24

La nuit du Catenacciu

En plusieurs foi(s)

À Sartène, en Corse, le vendredi Saint n’est pas un jour comme un autre. C’est le jour de la procession de l’homme enchaîné. Une tradition qui attire la foule dès 21 heures sur le parvis de l’église Sainte-Marie. C’est la nuit du Catenacciu. Mais connaissez-vous les secrets de cette tradition ?

Sur les pas du Christ

A la nuit tombée, un pénitent vêtu tout en rouge de la tête aux pieds, déambule dans les rues de la vieille ville. Cagoulé d’une capirote qui lui cache tout son visage, il parcourt 1,8 km tout en portant une lourde croix de 37 kg. A l’une de ses chevilles est accrochée une chaîne de 17 kg qu’il traîne sur son chemin. C’est de cette chaîne, Catena, que vient le mot « Catenacciu ». Un pénitent habillé de blanc l’accompagne durant les deux heures de marche jusqu’à l’église. Lors de la traversée de la ville, aidé par les prières de la foule, l’homme en rouge chute trois fois, comme le fit le Christ. Cette mise en scène traditionnelle commence en fait plusieurs mois avant le vendredi Saint, lorsqu’un homme vient solliciter au prêtre de la paroisse, le port de la croix. Seul le prêtre connaît le secret de l’identité de ce volontaire. Et chaque année, c’est une personne différente qui endosse le costume rouge. 48 heures avant la procession, l’homme se retire dans un couvent pour se recueillir et préserver son anonymat. Il en fera de même le lendemain de la procession. Perpétré depuis le XIVe siècle en Corse, le Catenacciu de Sartène est la tradition religieuse la plus ancienne et la plus célèbre de l’île.

Réalisateur : Laure Coeroli Fernandez

Nom de l'auteur : Anne-Laure Gérôme

Producteur : France 3 Corse ViaStella

Diffuseur : France 3 Corse ViaStella

Année de copyright : 2018

Année de production : 2018

Année de diffusion : 2018

Publié le 10/11/20

Modifié le 10/11/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par