Vidéo : La peau : pourquoi se gratte-t-on ?

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Sciences de la vie et de la Terre02:28Publié le 08/09/2021

La peau : pourquoi se gratte-t-on ?

C Jamy, les extraits

Allergie, urticaire, poux, étiquette irritante... Parfois, la peau nous démange tellement qu'on ne peut s'empêcher de se gratter. Explications avec Camille Gaubert, chroniqueuse scientifique de C Jamy.

Démangeaison, comment ça marche ?

En langage médical, on appelle les démangeaisons, le prurit. On le ressent via les terminaisons nerveuses réparties sur notre peau et spécialisées dans la sensation des démangeaisons. On les appelle les prurirécepteurs. Ces derniers sont situés à l'extrémité d'un neurone, lui-même logé dans notre moelle épinière, à l'intérieur de la colonne vertébrale. Le premier neurone transmet l'information de démangeaison à un deuxième neurone, qui lui-même la transmet à un troisième situé dans le cerveau, dans la zone qui gère les sensations et les émotions. Les neurones fonctionnent comme une course de relais.

Pourquoi cela nous soulage de nous gratter ?

Notre peau dispose d'un autre de type de récepteur : les nocicepteurs, récepteurs de la douleur. Quand on se gratte, on se fait légèrement mal. L'information de douleurs remonte son propre réseau de neurones. Arrivée au niveau de la moelle épinière, l'information de douleur bloque l'information de démangeaison.

Pourquoi le grattage entraîne l'envie de se gratter ?

Entre démangeaisons et grattage, nos neurones sont très activés par les différentes informations transmises au cerveau. Résultat : au lieu de nous soulager, le grattage entretient l'envie de se gratter !

© Crédits images : PIXABAY / SHUTTERSTOCK / UNSPLASH / DR

 

► Découvrez également la vidéo C Jamy La peau : l’organe de tous les records !

Producteur : Elephant Adventures

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Année de diffusion : 2021

Publié le 08/09/21

Modifié le 08/09/21

Ce contenu est proposé par