Vidéo : La peur, c’est quoi ?

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Sciences de la vie et de la Terre05:08Publié le 18/05/2021

La peur, c’est quoi ?

C Jamy, les extraits

Décryptage des raisons de la peur, et de ses effets sur le corps humain avec Jamy.

Pourquoi a-t-on peur ?

Personne n'aime avoir peur. Pourtant cette émotion est très utile. Elle joue un rôle essentiel dans la survie des espèces. La peur permet de fuir, de faire face à un danger. La peur est un comportement instinctif qui se manifeste face à l'inconnu : un bruit inhabituel, un individu étrange, l'attente de résultats d'examens scolaires ou médicaux... La peur est aussi liée à nos apprentissages. Si, enfant, on a été victime d'une attaque par un chien, on risque d'avoir peur de l'animal toute notre vie, de développer une phobie. Enfin, la peur peut aussi être culturelle. La vue d'un serpent n'effraiera pas un Indien d'Amazonie mais terrorisera un Européen.

Que se passe-t-il dans notre corps quand on a peur ?

L'étincelle qui déclenche la peur est un stimulus : un bruit, une image, une odeur, une texture. Ces données sont transmises à l'amygdale. Rien à voir avec celles qui se trouvent dans la gorge. Ces amygdales-là sont situées dans le cerveau et constituent le siège de la peur. Un signal d'alarme est envoyé au niveau des glandes médullosurrénales, situées au-dessus des reins qui, à leur tour, envoient une décharge d'adrénaline, une hormone, qui va préparer l'organisme à affronter le danger. Le corps subit alors d'étonnantes modifications :

  • les pupilles se dilatent pour améliorer l'acuité visuelle
  • la respiration s'accélère, les poumons se remplissent d'air
  • le cœur bat plus vite pour aider la circulation sanguine et alimenter les muscles en cas de lutte ou de fuite
  • le foie produit plus de sucres pour founir de l'énergie
  • le visage devient pâle car le sang se concentre dans les muscles de nos jambes
  • le corps transpire, les fameuses sueurs froides qui anticipent le refroidissement de nos muscles en cas d'effort

Dans la majorité des cas, cet état de panique ne dure que quelques instants. Quand le cortex préfrontal (la zone de la réflexion du cerveau) réalise qu'il n'y a pas de danger, il se charge de calmer le jeu.

 

© Crédits archives : BRIDGEMAN IMAGES / C2CARE / GETTY IMAGES / MIXKIT / PIXABAY / SHUTTERSTOCK / DR

Producteur : Elephant Adventures

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Année de diffusion : 2021

Publié le 18/05/21

Modifié le 18/05/21

Ce contenu est proposé par

Tu aimeras aussi...

sérieC Jamy, les extraits

C Jamy, les extraits