Vidéo : La politique budgétaire, c'est quoi ?

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Sciences économiques et sociales03:02Publié le 07/05/2021

La politique budgétaire, c'est quoi ?

Les clés de l’éco – Citéco – Cité de l’économie

La crise liée au Covid-19 n’a pas épargné l’économie mondiale. Quelles solutions peuvent être mises en place les gouvernements, et comment faire face à la conjoncture ? Eléments de réponse.

Comment définit-on une politique budgétaire ?

C’est le fait pour un gouvernement, de faire varier ses dépenses et ses recettes pour agir sur la conjoncture économique du pays. Lorsque l’activité économique est faible, la politique budgétaire a pour objectif principal  de la stimuler.

Par exemple, en augmentant les dépenses de l’Etat, ou en baissant les impôts pour favoriser la consommation et l’investissement.

La politique budgétaire peut aussi chercher à renforcer la compétitivité des entreprises du pays, via  notamment, des réductions de charges sociales afin de pouvoir mieux résister à la concurrence étrangère et favoriser l’ équilibre de la balance commerciale. Même si l’Etat ne change rien à sa gestion, cela peut avoir un effet sur l’activité économique lorsque celle-ci ralentit ou augmente. On appelle cela les stabilisateurs budgétaires automatiques.

Par exemple, en cas de baisse d’activité, les ménages et les entreprises ont moins de revenus. Donc, le montant des impôts qu’ils paient baisse automatiquement.

Qu’est-ce qui change en temps de crise ?

En période de récession, la politique budgétaire doit intervenir de façon beaucoup plus massive, afin de relancer l’économie et éviter une dépression.  En effet, les faillites d’entreprise et la hausse du chômage minent la confiance des entrepreneurs et des ménages, ce qui les incite à dépenser moins et à épargner davantage. Un cercle vicieux risque alors de s’enclencher, car la baisse de la consommation des ménages et des investissements des entreprises qui s’ensuit renforce la crise. La politique budgétaire vise alors à restaurer la confiance dans l’économie en relançant l’activité. Le gouvernement peut le faire directement, par exemple en investissant dans de grands travaux d’infrastructures, comme ce qui a été fait aux Etats-Unis dans les années 1930 ou en Europe après la guerre, ou bien indirectement en réduisant les impôts et en augmentant les prestations sociales.

Comment faire face à la crise liée au Covid-19 ?

La plupart des gouvernements dans le mode ont décidé d’un ensemble de très importantes mesures budgétaires de soutien à l’économie. L’ampleur de la crise exige un plan de soutien massif à l’économie, un peu à l’image du plan Marshall mis en place par les Etats-Unis au profit des pays de l’Europe occidentale, à l’issue de la Seconde  Guerre mondiale. Les mesures de relance budgétaire décidées en période de crise génèrent cependant un déficit public très important, que les Etats financent généralement par l’endettement auprès des marchés financiers. Le coût budgétaire du traitement de la crise est alors étalé dans le temps. Pour la France, le plan de soutien à l’économie pour lutter contre les effets de la crise de 2009 s’est chiffré à quelque 35 milliards d’euros.

Réalisateur : Citéco

Nom de l'auteur : Citéco

Année de copyright : 2019

Année de production : 2019

Publié le 07/05/21

Modifié le 31/05/21

Ce contenu est proposé par