Vidéo : « La Poule », de Jean-Philippe Rameau (1728)

vidéo suivante

Contenu proposé par

Arts et culture04:04

« La Poule », de Jean-Philippe Rameau (1728)

La faunothèque

Dans « La Poule » de Jean-Philippe Rameau (1683-1764), la poule semble courir, voire danser. Comment ce compositeur français a-t-il mis cet animal en musique ? Démonstration et explication de la pianiste Célimène Daudet

Comment mettre en musique le cri et le déplacement d’une poule ?

L’idée de Jean-Philippe Rameau, compositeur baroque du XVIIIème siècle, est simple et efficace : reproduire plusieurs fois de suite la même note, à un tempo rapide. Jean-Philippe Rameau écrit d’ailleurs en dessous de sa partition : « co-co-co-co-co / co-co-dai ! ».

 

Puis, le compositeur fait déplacer la poule de manière vive et saccadée. Ainsi, la pièce est si rapide qu’on a l’impression que la poule court. Mais, sa démarche est aussi souvent irrégulière, voire trébuchante.

Comment Jean-Philippe Rameau fait danser ou courir la poule ?

Ensuite, Jean-Philippe Rameau fait évoluer l’animal : la poule tourne en rond, puis elle donne le tournis à l’auditeur. Sa danse produit comme un vertige. On l’entend dans toute la diversité des arpèges. Un arpège est un accord dont on joue les notes les unes après les autres. Ces variations à un rythme soutenu donnent à la poule une agilité folle ! Elle devient une danseuse dont il est difficile de suivre le tempo.

Comment illustrer une course ou une danse angoissante ?

À l’image du déplacement des poules, la partition de Rameau est très rapide. La tonalité de la partition est d’ailleurs en mineur. Cela produit quelque chose de légèrement angoissant. Un peu comme si on essayait, justement, d’attraper la poule… pour lui couper la tête ?

La partition s’achève d’ailleurs d’une façon assez brutale : on imagine soit que la poule est tombée de fatigue, d’un seul coup ! Soit qu’on l’a finalement attrapée… pour finir en cuisine ?

Réalisateur : David Unger

Nom de l'auteur : David Unger ; Théo Ould

Producteur : Le Grizzly; Radio France

Année de copyright : 2020

Publié le 06/10/20

Modifié le 07/10/20

arrow
voir plus