Vidéo : La procréation assistée d'une plante

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Sciences de la vie et de la Terre06:36Publié le 24/03/2022

La procréation assistée d'une plante

Sur le front

Plante endémique de l'île Maurice, la cylindrocline de Lorens n’était plus présente sur son territoire d’origine. Pourtant par une manipulation génétique, le conservatoire botanique national de Brest a réussi à cloner de nouvelles pousses et à faire renaître cette espèce. Avec cette première mondiale, l'espoir renait. L’enjeu est la sauvegarde du plus grand nombre d’espèces naturelles possibles. Aujourd'hui, près de 20% de plantes sont menacées partout dans le monde, et on sait que sans arbre ni plante, il n’y a plus de vie animale. Réagir maintenant pour la préservation est important, car si trop d’espèces s’éteignent, cela menace directement la population humaine. 

Quelle est la situation pour la cylindrocline lorencei ? 

Le conservatoire de Brest travaille sur sa renaissance depuis 1977. Cette année-là, sur l'île Maurice, seuls deux spécimens survivent dans la nature. Conscients de la situation, les botanistes récupèrent des graines de la cynlindrocline et les font pousser en pots à Brest, mais également à Londres, Paris et Nancy. Peu de temps après, les deux derniers spécimens sauvages disparaissent, victimes de la déforestation. Malheureusement ceux en pots finissent également par mourir les uns après les autres, et en 1990  l’espèce est officiellement éteinte

2 000 espèces de plantes dans des congélateurs 

Le véritable trésor du Conservatoire est en effet congelé. Les scientifiques décident alors de faire germer des graines de la plante disparue. Mais c’est un échec. Les graines de la Cynlindrocline étaient peut-être mortes. Cependant en les observant attentivement de plus près, quelques cellules sont vivantes. Commence alors un pari un peu fou, avec des moyens inédits mis en œuvre pour sauver l’espèce.

Une première mondiale, faire germer les graines in vitro 

Les scientifiques décident alors d'avoir recours à une procréation in vitro, pour donner une chance aux cellules vivantes. C'est la première fois que la fécondation in vitro est appliquée aux plantes et c’est un vrai succès. Les graines ont donné des pousses qui, une fois clonées, ont été replantées en forêt sur l’île Maurice. Les cynlindroclines sont en très bonne forme, et profitent d’une vigilance particulière. L’idée est de recoloniser les lieux. Vu le succès obtenu, les mauriciens pensent envoyer de nouvelles graines de plantes en danger critique au Conservatoire botanique national de Brest, l’arche de Noé des plantes. 

Réalisateur : Jean-Baptiste Jacquet

Producteur : Winter Productions

Année de copyright : 2021

Publié le 24/03/22

Modifié le 27/09/22

Ce contenu est proposé par