Vidéo : La psychiatrie fait-elle peur ?

icu.next-video

Contenu proposé par

RFI
Bien-être et santé47:47Publié le 23/08/2021

audio - La psychiatrie fait-elle peur ?

Le conseil santé

Loin des images de cinéma, la psychiatrie a beaucoup évolué, au niveau des soins et les traitements.  Les patients abordent la maladie, autrement en étant acteur de son état. Alors comment changer de regard sur les traitements et la prise en charge des maladies psychotiques ? Dans l’émission Priorité santé, on parle sans tabous entre médecins et patient, pour découvrir une nouvelle manière de considérer cette maladie mentale, qui reste pourtant si proche de nous. 

Qu’est-ce qu’une maladie psychotique ? 

Elle se manifeste par des troubles qui conduisent à un dysfonctionnement du cerveau Une personne atteinte d’une maladie psychotique peut par exemple entendre des voix, avoir des hallucinations. La maladie peut prendre différentes formes, à différents degrés : la schizophrénie, les troubles bipolaires, les psychoses maniaco-dépressives, des bouffées délirantes... Une caractéristique du patient psychotique est qu’il perd le contact avec la réalité et n’a pas conscience des troubles qui l’affectent. Le danger existe surtout pour lui-même, on constate un repli sur soi, une perte de confiance et un besoin de reconstruction. C’est une maladie mentale comme les autres. 

Qu'est-ce qu’un pair-praticien ? 

C’est un patient stabilisé, en cours de traitement, qui aide ceux qui sont encore en prise avec la maladie. Il a suivi une formation, pour pouvoir accompagner le personnel soignant dans certaines prises en charge des patients souffrant de la même maladie que lui. Grâce à son expérience passée, vécue de l’intérieur, il fait le lien entre médecin et patients. Il apporte une aide et une écoute nécessaire pour avancer ensemble dans la maladie. Cette activité est en voie de professionnalisation. 

Face à la maladie, les mots et les moyens sont importants 

Encore trop peu d’artistes et de personnes politiques prennent la parole, pourtant c’est en changeant les mots, qu’on fera avancer la perception de la maladie.  

  • Appeler à l’aide. L’enjeu est de démarginaliser les patients, et d’envisager, selon le degré de la maladie, un avenir plus positif.  
  • Investir dans les soins. La psychiatrie reste un univers et un cadre hospitalier mal connu, qui manque de moyens pour mettre en place des actions pour une meilleure prise en charge, au plus tôt. 
  • Investir dans la recherche. Les traitements de troisième génération sont de mieux en mieux tolérés, avec moins d’effets secondaires. Des traitements performants permettent d’envisager une autre manière de lutter contre la maladie. 

Avec les invités : 

  • Dr Boris Chaumette, psychiatre au GHU Paris Psychiatrie et Neurosciences à Paris. Chercheur dans l'unité INSERM U1266. Docteur en Psychiatrie et en Neurosciences, étudiant la génétique et l'épigénétique des troubles psychiatriques en particulier la schizophrénie. 
  • Pr Samuel Mampunza, neuropsychiatre, ancien doyen de la Faculté de Médecine de Kinshasa, ancien doyen de la Faculté de Médecine de l’Université protestante au Congo, et actuel secrétaire général académique (vice-recteur) de l’Université Protestante au Congo (UPC). Actuel président de la Société africaine de santé mentale (SASM) 
  • Stéphane Cognon, pair-praticien en santé mentale depuis septembre 2018. Auteur de Je reviens d’un long voyage, candide au pays des schizophrènes, aux éditions Frison-Roche. Il livre son témoignage sur son expérience de la maladie psychique, qui l’a touché à l’âge de 20 ans. 

► Aller plus loin : la plateforme « Psy IdF »  devient un numéro vert d'information, d'orientation et d’écoute psychologique et psychiatrique pour tous les franciliens. Le 01 48 00 48 00 est un numéro gratuit, joignable de 11h à 19h 7j/7.

 

Photo : © iStock / Nazan Akpolat

Nom de l'auteur : Caroline Paré / Priorité santé

Producteur : RFI

Année de copyright : 2021

Publié le 23/08/21

Modifié le 23/08/21

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte