Vidéo : La traversée à hauts risques des frontières par des migrants dans les Hautes-Alpes

icu.next-video

Contenu proposé par

INA
Culture générale06:08Publié le 23/08/2021

La traversée à hauts risques des frontières par des migrants dans les Hautes-Alpes

Sudorama

La France, certains sont prêts à tout perdre pour la rejoindre. Des migrants originaires d’Afrique de l’Ouest, venant d’Italie et passés par la Lybie tentent de franchir à pied coûte que coûte le col de l’Échelle, frontière naturelle dans les Alpes. Près de 2 000 migrants ont franchi le col en 2017, soit près de 30 km de marche dans la montagne escarpée et inhospitalière.

Des conditions difficiles et dangereuses 

Dans les Alpes, depuis l’Italie, les conditions climatiques sont difficiles et à 1 767 mètres d’altitude, avec - 7 ° C et -15° C, l’obscurité est totale et le danger partout. Pourtant, ce n’est pas possible de prendre la route jusqu’à Briançon, car elle est surveillée. Pour limiter les entrées clandestines, la police effectue régulièrment des rondes, avec une reconduction immédiate à la frontière italienne, y compris pour les mineurs.

Un acte de solidarité et d’humanité 

Certains bénévoles distribuent comme ils le peuvent, de la nourriture et des vêtements achetés pour les migrants. Certains vont même jusqu’à loger gratuitement les plus affaiblis. Ce n’est pas un acte militant, c’est simplement pour porter assistance à des personnes en difficulté. Les récits des migrants sont révoltants. Suite à sa traversée, un malien, s'est retrouvé amputé de ses deux pieds gelés. Son seul souhait est d'exercer son métier de boucher comme avant pour vivre comme tout le monde.

Des villes isolées et dépassées par la situation 

Les maires demandent des moyens financiers supplémentaires pour faire face à l'afflux quotidien de migrants, et les aider au moins jusqu'à leur demande d’asile. Mais le gouvernement fait la sourde oreille, alors que des villes comme Briançon ont accueilli des migrants expulsés de la jungle de Calais, en 2015.

 

Retrouvez d'autres archives audiovisuelles sur les mémoires du Sud de 1940 à nos jours avec la fresque interactive Sudorama proposée par l'Ina.

Année de copyright : 2017

Publié le 23/08/21

Modifié le 15/12/21

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Nouveau
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau
Reprise de lecture Crée ton compte pour reprendre la lecture de cette vidéo facilement !
Retrouve cette vidéo dans Mon historique pour reprendre sa lecture quand tu le souhaites !