Le chat en Méditerranée

Clin d'œil en Méditerranée
Publié le 19/04/19Modifié le 23/04/19

Sur le même sujet

Connaissez-vous la puissance du lien qui unit le chat domestique et les peuples de Méditerranée ?

En 2004 une équipe du CNRS fit une incroyable découverte dans une tombe sur l'île de Chypre. Aux côtés du squelette d'un homme, il y avait celui d'un petit chat.

Mais vous vous demandez en quoi cette découverte est exceptionnelle ? Vous allez comprendre : la tombe en question daterait de 7000 environ avant J-C. Alors que jusque-là, on pensait que la domestication du chat se situait en Egypte vers -2000.

Mais si les pays de la Méditerranée sont tombés sous son charme depuis le Néolithique, le charmant petit félin y a vécu des destins très différents. Personne n'ignore que les égyptiens l'élevèrent au rang de Dieu et que "Bastet", déesse de la beauté et de la fécondité, fut même représentée avec la tête d'un chat.

Voler un chat était alors un grave délit et on ignore comment ils sont passés en Grèce. Les premiers témoignages de leur présence datent du IVème siècle avant J-C et les légendes sont multiples. Les grecs en auraient volé six couples, une courtisane aurait changé de prétendant car le premier refusait d'aller lui en quérir un. Au final, il est probable que des marchands macédoniens et phéniciens en importèrent en contrebande.

Son charme a également opéré dans les pays de foi musulmane ou peu importe sa couleur, il était considéré comme un animal respectable qui gardait la maison. Il faut dire que le prophète Mahomet était ami des chats et une histoire raconte même qu'un jour où sa petite chatte "Muezza" s'était endormie sur son manteau, il a préféré le découper que de la réveiller.

Mais celui que les égyptiens appellent "Miou" n'eût pas autant de chance dans certains pays de culture catholique. En France, par exemple l'Inquisition en fit brûler un grand nombre au Moyen Age pour sorcellerie. Et comme les superstitions ne disparaissent jamais complètement, certaines personnes, au nord de la Méditerranée pensent encore que croiser la route d'un chat noir leur portera malheur. Ce qui est amusant car de l'autre côté de la mer, c'est le chien noir qui porte malheur et c'est lui qui reste à l'extérieur de la maison alors que le chat ; même noir, y est un invité privilégié et que le maltraiter est un grave péché. Mais heureusement pour lui, au nord comme au sud, à l'est comme à l'ouest, le petit animal fait désormais l'unanimité.

Devenu la star incontestée de nombreuses vidéos sur internet, une dernière superstition italienne cette fois, a des chances de séduire tout le monde : entendre un chat éternuer vous apportera chance et richesse.

Alors, tendez l'oreille !

Réalisateur : Laure Coeroli Fernandez

Nom de l'auteur : Anne-Laure Gérôme

Producteur : France 3 Corse ViaStella

Diffuseur : France 3 Corse ViaStella

Année de copyright : 2018

Année de production : 2018

Année de diffusion : 2018

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :