Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

icone play

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Sciences économiques et sociales04:46

Le circuit économique

Les clés de l’éco

Si vous vous demandiez comment fonctionne le circuit économique, n'allez pas plus loin, cette vidéo ludique va vous accompagner pas-à-pas dans chaque étape de ce circuit fermé !

Notre histoire commence au moment précis où mademoiselle Rose s’apprête à faire l’acquisition d’une boite de petits pois de la marque « Miam-miam » pour la modique somme d’1,49 €. Ce qu’elle ignore, c’est que par ce geste d’apparence anodine, elle s’apprête à mettre en branle un mécanisme complexe et mystérieux que les professionnels appellent le circuit économique.

Comment fonctionne le circuit économique ?

Mademoiselle Rose passe à la caisse : nous sommes ici à l’étape de la dépense.

A peine sortis du porte-monnaie, ses 1,49 € sont propulsés vers l’’entreprise « Miam-miam ». C’est ici que se déroule l’étape suivante du circuit économique : la production. Madame Mauve, la cheffe comptable, accueille les 1,49 € de Mlle Rose avec enthousiasme. C’est la 2073e  boite achetée aujourd’hui. Les affaires vont bien ! Et comme on est le dernier jour du mois, Mme mauve va verser leur paye à tous les salariés de l’entreprise, et ça, ce n’est ni plus ni moins que la répartition, c’est-à-dire le troisième temps du circuit économique.

Prenons Monsieur Cyan, par exemple, qui travaille à l’emballage : Monsieur Cyan est impatient de toucher sa paye pour partir en vacances. Aussitôt son chèque en poche, il court s’offrir un billet pour l’Egypte à 359 €, si bien que nous voici revenus à l’étape de la dépense. Mais tandis que Monsieur Cyan s’envole vers les splendeurs de Khéops, nous poursuivons un autre voyage en compagnie de son argent.

Dépense, production, répartition

Un argent qui se déplace dans le circuit économique, en repassant sans cesse par ces mêmes étapes : dépense, production, répartition. Quelles que soient les circonstances on ne peut y échapper.

Par exemple, les 359 €de Monsieur Cyan atterrissent dans les caisses de la compagnie aérienne ZWA. Mais attention, comme sa compagnie a déjà payé toutes ses charges, et fait des bénéfices, elle a décidé de distribuer des dividendes aux actionnaires. Par exemple à Madame Beige qui se dirige illico vers la case dépense. Madame Beige pourrait s’offrir un chapeau, ou prendre des leçons de crawl ou une assurance-vie. Seulement, Madame Beige a décidé de s’offrir un appartement. Un appartement qu’elle paie avec ses économies, mais aussi grâce à un prêt. Et ce prêt, c’est un service que Madame Beige achète à sa banque et qu’elle paiera en versant des intérêts. Il s’agit donc bien de dépense pour Madame Beige et de production pour la banque. Nous allons maintenant accélérer un peu le temps pour observer ce que devient le premier versement de Madame Beige. Voyons voir : le voilà qui parvient à la banque, qui décide de l’utiliser pour investir. Et c’est ainsi que Monsieur Lavande, au service informatique, commande un lot d’ordinateurs dernier cri chez Orditop2000. Vous commencez à comprendre le principe : qu’est-ce qu’Orditop va faire de cet argent ? Verser des salaires, des dividendes ? Construire une nouvelle usine ? Perdu !

A quoi servent les impôts ?

Orditop2000, comme tout le monde, va payer ses impôts. Et avec les impôts qu’il perçoit, l’Etat fait exactement comme tout le monde : il dépense. Par exemple, il construit une école et recrute un instituteur, Monsieur Prune qui va produire un service public, de l’éducation. En échange d’un salaire qui lui permettra d’inviter Madame Prune chez Gino, le resto du coin lequel investira dans une nouvelle poêle dont l’achat servira à payer Monsieur Ocre, qui se fera coiffer chez RockTif, dont la propriétaire achètera un scooter ciel bleu dans le magasin de Mademoiselle Rose ! Eh oui, celle-là même qui achetait des petits pois tout-à-l ‘heure !  

A chaque instant, des multitudes de dépenses se mêlent à des kyrielles de production qui déclenchent des myriades de répartition qui aboutissent à tout un tas d’autres dépenses, et ces milliers de fils qui se croisent et se recroisent constituent, jour après jour, le circuit économique !

Réalisateur : Citéco

Nom de l'auteur : Citéco

Année de copyright : 2019

Année de production : 2019

Publié le 26/06/20

Modifié le 26/06/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par