Vidéo : Le club Lumni du 31 août

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Emissions Lumni01:16:43

Le club Lumni du 31 août

Le club Lumni

Le drapeau brésilien est-il représentatif du Brésil d’aujourd’hui ? Comment fabriquer de l’électricité avec des pommes de terre ? Comment exprimer en anglais le prix des objets et désigner les parties d’un uniforme ? Qui est Andy Warhol ? Réponses dans ce premier numéro du Club Lumni dans lequel tu vas réviser de manière ludique des notions de géographie, de sciences, d’anglais et d’histoire de l’art.

Géographie : le drapeau du Brésil

Le Brésilest une ancienne colonie portugaise. Il est indépendant depuis 1825. Le drapeau a été créé en 1889 au moment de la proclamation de la République. Le jaune et le vert sont les couleurs de la dynastie qui a régné sur le Brésil avant la proclamation de la République. Les étoiles font références aux étoiles visibles dans le ciel de Rio le 15 novembre 1889, le jour de la proclamation de la République. Les mots « ordre et progrès » présents sur le drapeau sont une devise positiviste. Le positivisme est l’idée selon laquelle la science permet de résoudre tous les problèmes.

 

Le Brésil est aussi une terre d’avenir, selon le titre d’un livre de Stefan Zweig écrit en 1941. Selon de nombreux observateurs, le Brésil pourrait être la super puissance de demain. Pour qu’un pays soit une super puissance, il faut :

- un grand territoire : le Brésil est le cinquième pays le plus étendue de la planète. Sa superficie fait 17 fois la France.

- une population nombreuse, dynamique et jeune : 200 millions d’habitants au Brésil avec une population jeune, métissée et dynamique.

- un rayonnement culturel : le portugais est parlé dans plusieurs continents et l’image du pays tourne autour du football et de la musique.

- des ressources économiques : le Brésil a des grandes ressources naturelles (forêts, minerais, pétrole.). Le Brésil est entre la 8ème et la 10ème puissance économique mondiale.

 

En géographie, la puissance réside en la maîtrise du territoire. La maîtrise du territoire est d’être capable d’exploiter les ressources d’un territoire et de l’aménager et de créer des infrastructures. Tout cela a pour but le bien-être de la population. Brasilia, la capitale du Brésil, a été construite en 1960 à l’intérieur des terres pour montrer la maîtrise du territoire. Elle est l’œuvre d’un célèbre architecte brésilien Oscar Niemeyer. Il a fait une ville d’avant-garde avec une architecture audacieuse. Mais, l’exploitation des ressources massive entraîne un désastre écologique au Brésil (la forêt amazonienne en feu). Le bien-être de la population n’est pas atteint. Le Brésil est le pays où il y a le plus d’inégalités au monde. Il existe des gens très riches et des gens très pauvres. 50% des richesses du pays vont à 10 % de la population.

Donc, le drapeau montre une partie à la réalité du Brésil (le pays a de forts potentiels), mais socialement, des problèmes subsistent.

Sciences : fabriquer une pile avec des pommes de terre

Une pile est un dispositif dans lequel des réactions chimiques se produisent. Ces réactions permettent de créer un courant électrique. La première pile a été inventée par l’Italien Alessandro Volta. Pour fabriquer une pile avec des pommes de terre, il faut : une dizaine de patates, autant de pièces de monnaie rouge en cuivre, autant de clous en zinc, des fils électriques avec des pinces crocodiles et une petite lampe led.

 

Dans chaque pomme de terre, tu plantes un clou en zinc et une pièce de monnaie en cuivre. Ensuite, tu relies le clou de la première patate à la pièce de monnaie de la 2ème patate avec un fil électrique, ainsi de suite. Toutes les patates sont reliées l’une à la suite de l’autre. Enfin, tu fixes les fils de la première et la dernière patate à la lampe. Elle s’allume.

 

Comment est-ce possible ? Toute matière est constituée d’atomes. Un atome est une petite particule constituée d’un noyau autour duquel tourne des électrons. Les électrons sont chargés négativement. Dans le noyau, des particules sont chargées positivement. En général, il y a autant de charges négatives que de charges positives. Mais, pas toujours. Par exemple, les atomes de zinc ont tendance à se débarrasser d’électrons. Ils les donnent au cuivre. Le cuivre récupère ces électrons. Quand on relit le zinc d’une patate au cuivre de la patate suivante, un transfert d’électrons s’effectue via les fils électriques. Dans la pomme de terre, des réactions chimiques se produisent entre les molécules de la patate et le zinc d’une part, et les molécules de la patate et le cuivre d’autre part. Les réactions chimiques permettent de fournir au zinc suffisamment d’électrons et de donner au cuivre des réserves d’électrons. C’est ainsi que les électrons se baladent dans le circuit.

 

Dans une vraie pile, l’équivalent du zinc qui fournit des électrons est représenté par le symbole « - » (anode). Le pôle qui reçoit les électrons est représenté par le symbole « + » (cathode). L’équivalent de la patate dans la pile est l’électrolyse. Attention : après une telle expérience, il ne faut pas manger les pommes de terre car elles sont toxiques. Pour la même raison, on ne jette pas les piles usagées dans la nature.

Anglais : le prix des objets et les uniformes

Les prix des objets

Its costs an arm and a leg → Cela coûte un bras et une jambe.

C’est l’équivalent de l’expression française : « Cela coûte un bras. » qui signifie « Cela coûte cher ».

 

Voici des synonymes de « Its costs an arm and a leg. » :

Its costs a lot → Cela coûte beaucoup d’argent.

It’s very expensive → C’est très cher.

The price is very high → Le prix est très élevé.

 

« Cheap » (pas cher) est le contraire de « expensive ».

It’s cheap → Ce n’est pas cher.

It costs too much → Ça coûte trop cher.

How much does it cost ? → Combien ça coûte ?

To buy something → Acheter quelque chose.

To pay for something → Payer quelque chose.

Money → L’argent

Les uniformes

A jacket → une veste

A jumper → un pull

A tie → une cravate

A shirt → une chemise

A skirt → une jupe

Shoes → des chaussures

Trousers → un pantalon

Attention → trousers est toujours au pluriel, comme shorts et jeans.

Il existe aussi des pluriels irréguliers :

« Feet » est le pluriel de « foot » (pied). → One foot, two feet.

Bare feet → pieds nus

 

Les couleurs

Black → noir

Red → rouge

Orange → orange

Pink → rose

Blue → bleu

White → blanc

Histoire de l’art : Andy Warhol, l’inventeur du Pop Art

Andy Warhol est l’artiste majeur du Pop Art. Le Pop Art signifie « Art populaire » en français. Le Pop Art est donc un art dédié à tous. Dans les années 1960, les artistes du Pop Art se sont intéressés aux objets de consommation (publicité, bande dessiné, télévision, etc.) pour dénoncer l’influence de ces médias sur le public. Andy Warhol connaît ce milieu car il a travaillé comme graphiste pour de grandes revue à New York comme « Vogue ». À partir des années 1960, il a utilisé des objets de consommation, comme des boîtes de conserve de soupe Campbell.

Il a réalisé l’œuvre Campbell’s Soup Cans en 1962. Il a représenté 32 peintures des conserves de goûts différents. Ces boîtes sont disposées comme dans les magasins ou dans les logements. Andy Warhol s’en est inspiré. Lorsqu’il était plus jeune, sa mère achetait des soupes Campbell. Aux États-Unis, ces soupes sont très populaires et à bas prix. Andy Warhol était fasciné par le fait que tout le monde pouvait accéder à ce produit.

Réalisateur : Anthony Forestier

Producteur : France tv studio, Media TV

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Publié le 01/09/20

Modifié le 01/09/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par