Vidéo : Le club Lumni du 6 octobre

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Emissions Lumni01:15:31

Le club Lumni du 6 octobre

Le club Lumni

Dans Le Club Lumni, les professeurs et les experts te font découvrir l’histoire des suffragettes et un célèbre roman dans lequel la vie d’un homme est bouleversée à cause de l’or. Mais aussi, ils t’apprennent à mieux prononcer les mots en anglais et à dessiner des animaux en Arts plastiques.

Français : L’Or de Blaise Cendrars

Ce livre s’inspire d’une histoire vraie : le destin extraordinaire du général Sutter, un aventurier suisse du milieu du XIXème siècle qui était sur le point de devenir l’homme le plus riche de l’Ouest américain. L’histoire commence par son départ de Suisse. Il quitte son pays et sa famille pour découvrir l’Amérique. Il atterrit à New York, puis il se rend à San Francisco pour faire des affaires. Peu à peu, il construit un grand empire basé sur l’agriculture. Mais, un simple coup de pioche va changer son destin : un menuisier qui travaille pour lui découvre sur les terres du général un petit reflet qui brille dans l’eau. C’est de l’or. À partir de là, les choses basculent. Johann Sutter demande au menuisier de ne rien dire à personne. Va-t-il garder ce secret ? La suite est à découvrir dans le livre.

 

L’auteur de ce roman est Blaise Cendrars (1887-1961), de son vrai nom, Frédéric Louis Sauser. Il a choisi le pseudonyme « Blaise Cendrars » à une période où il allait mal. Il a pris le nom de Blaise Cendrars comme pour renaître de ses « cendres » (→ Cendrars) et de ses « braises » (→ Blaise). C’est un écrivain d’origine Suisse, naturalisé français, qui a beaucoup voyagé. En 1925, il connaît un grand succès avec son roman « L’Or ». Ensuite, il devient grand reporter et correspondant de guerre pour l’armée britannique en 1939. Il a vécu les deux Guerres mondiales. Il en est resté très marqué et lui a inspiré plusieurs livres.

Le livre L’Or donne l'occasion de découvrir 4 mots difficiles :

  • Indigo : une variation du bleu. Ce mot vient de l’Indigotier », une plante dont les feuilles produisent de l’indigo, une couleur bleue rare et recherchée.
  • Ceps : un pied de vigne, pratique pour produire du vin.
  • Gentilhommière : une maison de campagne qui appartenait autrefois à un gentilhomme (un homme riche). Aujourd’hui, ce terme désigne une belle maison de campagne entretenue avec élégance.
  • Créancier : une personne à qui on doit de l’argent.

Histoire : les suffragettes et la défense du droit de vote des femmes

À la fin du XVIIIème siècle, à cette époque, personne n’a de droit politique : ni les hommes, ni les femmes. Partout en Europe, des régimes autoritaires sont en place comme en France avec la monarchie absolue. Mais, à cette époque, une vague révolutionnaire se propage. Progressivement, le droit de vote est donné aux hommes les plus riches, puis finalement à tous les hommes. C’est lesuffrage universel masculin. En France, il est proclamé en 1848 pendant la Seconde République. Les femmes, elles, n’ont rien. Pourquoi ? Selon les hommes, les femmes ne s’intéressent pas à la politique, elles ne sont pas assez intelligentes et elles sont trop influençables par leur mari.

 

Au milieu du XIXème siècle, des femmes s’associent et forment les premiers groupes de suffragettes. Ces femmes militent pour le suffrage pour tous les hommes et les femmes. Le mouvement naît au Royaume-Uni et se propage dans plusieurs pays. En 1893, on accorde le droit de vote aux femmes en Nouvelle-Zélande grâce à Kate Sheppard. À la fin de Première Guerre mondiale, on reconnaît que les femmes ont participé à l’effort de guerre : elles ont travaillé dans les usines et dans les champs, elles se sont occupées des enfants, etc. Elles ont montré qu’elles pouvaient être des chefs de famille responsable. Un certain nombre de pays leur ont accordé le droit de vote : le Royaume-Uni, les États-Unis, l’Espagne… Mais pas la France. Pourtant, des suffragettes françaises militent en faveur du droit de vote, comme Hubertine Auclert ou Louise Weiss. Ce n’est qu’en 1944, à la fin de la Seconde Guerre mondiale que ce droit leur ait accordée par le général de Gaulle. Les françaises ne voteront qu'à partir de 1945.

 

Que faut-il retenir ? En France, le droit de vote des femmes a été accordé tardivement comparé aux autres grandes démocraties. Aujourd’hui, les femmes françaises jouent encore un rôle marginal en politique. Depuis 1958, depuis le début de la Vème république, seul 15% des ministres ont été des femmes. Une seule femme, Edith Cresson, a été Premier ministre (1991).

Anglais : les parties du corps et savoir bien prononcer les mots

Les parties du corps humain

I know it like the back of my hand→ Je connais ça très bien

A place→ Un endroit

A pocket → Une poche

The knee → Le genou

The elbow→ Le coude

The shoulder→ L’épaule

The back→ Le dos

The neck→ Le cou

The back of the neck → La nuque

Pour aller plus loin, regarde ce cours d'anglais sur les parties du corps humain

Prononcer correctement les mots et les lettres

Le « spelling bees » est un concours répandu aux États-Unis et au Royaume-Uni qui consiste épeler le mieux possible un mot. Tu peux t’entraîner à jouer à ce concours pour apprendre à prononcer les lettres de l’alphabet en anglais.

 

Exemple :

I love english : I (ay), L (el), O (ow), V (vi), E (i), E (i), N (en), G (dji), L (el), I (ay), S (ess), H (eidj).

 

Réalisateur : Anthony Forestier / Didier Fraisse

Producteur : France tv studio, Media TV

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Publié le 07/10/20

Modifié le 07/10/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par