Vidéo : Le club Lumni du 9 octobre

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Emissions Lumni01:18:06

Le club Lumni du 9 octobre

Le club Lumni

Dans Le Club Lumni, spécial semaine de la science, on te montre comment créer une tornade. Mais avant cela, les professeurs de géographies et de sciences te disent si oui ou non les pirates existent encore et ils t’expliquent comment les plantes se défendent. En anglais, ils t’apprennent aussi les bonnes manières et l’usage de « should ».

Géographie : existent-ils toujours des pirates ?

Dans le monde de la marine, un drapeau sur mer est nommé un « pavillon ». Le pavillon des piratesreprésentant un crane est appelé le « Jolly Roger ». Ce nom est référencé dans les dictionnaires dès 1724. Les pirates sont des bandits qui attaquent des navires en pleine mer. Le but est de leur voler illégalement les marchandises ayant de la valeur. Il ne faut pas les confondre avec les corsaires, qui volent avec l’autorisation du roi.

 

L’âge d’or de la piraterie a eu lieu entre le XVIème et le XVIIIème siècle. À cette époque, ils se situaient surtout dans les Caraïbes. Dans cette zone, beaucoup de navires en provenance d'un nouveau continent : l'Amérique naviguaient. Ils transportaient des marchandises précieuses comme l’or. Les Caraïbes était une zone stratégique pour les pirates car ils pouvaient s’y cacher facilement.

 

En géographie, les espaces maritimes sont appelées des « merritoires », au lieu de territoire. Territoire signifie l’étude de la terre. 90 % des objets du quotidien arrive en Europe par voie maritime. Aujourd’hui, les merritoires sont au cœur des flux. C’est pourquoi les pirates existent encore. Ils naviguent dans les Caraïbes, dans la Corne de l’Afrique, dans la Mer rouge, et en Asie dans le Détroit de Malacca. Aujourd’hui, ces zones sont considérées comme dangereuses.

Sciences : comment les végétaux se défendent-ils ?

Pour les plantes, les agresseurs peuvent être des herbivoresou des les parasites (champignons, bactéries, virus). Face à eux, les plantes ont plusieurs types de défense. La première est le tanin. C’est une molécule fabriquée par un grand nombre de plantes. Le tanin se retrouve dans leurs racines, dans leurs fruits et dans leurs feuilles. Il permet de faire fuir les herbivores en donnant un goût désagréable à la plante. Quand une plante subit une agression, elle fabrique plus de tanin.

 

Les autres types de défense des végétaux sont les épines (les roses) ou encore les poils urticants (les orties) qui entraînent des démangeaisons quand on les touche. Puis, les végétaux peuvent aussi communiquer entre eux lorsqu’ils sont agressés par des herbivores. C’est le cas de l’acacia qui émet dans l’air une molécule qui va alerter les autres acacias. En réponse, les acacias voisins vont produire plus de tanins.

 

Dernier type de défense : faire appel à des alliés. Par exemple, le souci est capable de produire des molécules et d’attirer par sa couleur des insectes prédateurs comme les coccinelles, pour éloigner les pucerons.  

Anglais : comment exprimer le retard, les bonnes manières et le conseil ?

En avance ou en retard

The early bird catches the worm → L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt

A worm → Un ver de terre

To meet someone → Avoir un rendez-vous avec quelqu’un

A rendez-vous → Un rendez-vous amoureux

To be early → Être en avance

To be on time → Être à l’heure

To be late → Être en retard

Exprimer les bonnes manières et emplouer « should »

In England, you should to place one hand under the table and the other hand should be on the table.

→ En Angleterre, tu dois placer une main sous la table et une autre sur la table.

In England, you shouldn’t put your elbows on the table.

→ En Angleterre, tu ne dois pas poser tes coudes sur la table.

 

« Should » exprime un conseil. En Français, il se traduit par « On te conseille de… », « Tu dois… » ou par « Tu devrais… ». L’inverse, « Shouldn’t » signifie qu’on te déconseille.

Exemple :

You should put the knife on the right of the plate

→ Tu dois placer le couteau à droite de l’assiette.

You should put the fork on the left of the plate.

→ Tu dois placer la fourchette à gauche de l’assiette.

When you finish to eat, you should place your knife, fork and spoon in the middle of the plate.

→ Quand tu as fini de manger, tu dois placer ton couteau, ta fourchette et votre cuillère au centre de l’assiette.

Semaine de la science : comment une tornade se forme ?

Une tornade est un mouvement d’air tournant. En science, on appelle ce phénomène un vortex. Le vortex regroupe les tornades et les tourbillons. La tornade a généralement la forme d’un cône. Elle prend naissance lorsqu’il y a des orages, mais pas seulement. Une tornade se forme plus précisément dans deux masses d’air : un air chaud très humide qui est près du sol et un air froid très sec qui est en altitude. Ces masses d’air finissent par se rencontrer. L’air chaud, plus léger, monte. L’air froid plus lourd redescend. L’air chaud s’enroule autour de cet air froid. Cela forme une tornade. 

 

L'air est invisible pour notre œil. Pourtant, une tornade est visible à l’œil nu. Pourquoi ? La tornade est chargée de nombreux débris : poussières, eau, résidus. C‘est cela qui rend la tornade visible.

 

Réalisateur : Anthony Forestier / Didier Fraisse

Producteur : France tv studio, Media TV

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Publié le 12/10/20

Modifié le 12/10/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par