Vidéo : Le journal télévisé en 1954

vidéo suivante

Contenu proposé par

Education aux médias et à l'information01:52

Le journal télévisé en 1954

Journaliste ? Pas si simple !

Le premier JT comme si vous y étiez ! Nicolas Chateauneuf reconstitue le décor du plateau du journal télévisé de la RTF (radiodiffusion-télévision française) en 1954.

Télévision noir et blanc

Jusqu'alors le journal est un enchaînement de sujets commentés en direct. A partir de 1954, grand chambardement dans le petit écran en noir et blanc (la couleur arrrive en 1967) des Français. Le journal se pare d'un décor et devient incarné. Les journalistes sont filmés en plateau, dévoilent leurs visages aux téléspectateurs qui découvrent les présentateurs Pierre Dumayet, Georges de Caunes ou Claude Darget. Tantôt autour d'une table, tantôt debout, ils lancent les reportages et commentent l'actualité de manière assez libre.

Premiers duplex à la télévision

En 1954, les duplex avec des reporters font leur apparition. On découvre régulièrement à l'écran Jacques Salbert, le premier correspondant de la RTF qui intervient en direct depuis Londres. A l'instar du commentaire de l'actualité, les présentateurs sont chargés de tenir l'antenne, c'est-à-dire d'être capable de toujours pouvoir « meubler » en cas de problèmes techniques. Pour les filmer, jusqu'à 4 caméras à tourelle (équipées de plusieurs objectifs) sont déployées. Très lourdes, elles nécéssitent chacune trois personnes pour être manipulées.

Reportages : du muet au son

A l'époque, les reportages sont muets et tournés avec des caméras 16 mm. Chaque bobine de pellicule doit être développée avant d'être exploitée à l'antenne. Il faut attendre le début des années 60, et l'apparition du magnétophone portatif, le fameux Nagra, pour enregistrer également le son lors des reportages. Une étrape de montage est ensuite néccésaire avant diffusion, ce qui occasionne régulièrement des retards.

L'institution du JT de 20 heures

Progressivement, avec un peu plus de moyens accordés chaque année, le journal télévisé acquiert le statut d'institution. En 1957, il s'ancre définitivement à la même heure : 20 heures.

Réalisateur : N.Chateauneuf/L.Bastian/V.Blanco

Nom de l'auteur : Nicolas Chateauneuf, La Fabrique Nancy

Diffuseur : France 2

Année de copyright : 2020

Publié le 28/10/20

Modifié le 09/11/20

arrow
voir plus