Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

Le juge d'instruction, un magistrat indépendant et puissant

La parole est au garde des Sceaux

Publié le 25/01/16Modifié le 08/07/19
sso_title
sso_description

Présenté comme l’homme le plus puissant de France, le juge d’instruction fait peur. En effet, c’est un magistrat qui appartient au siège, il est donc un magistrat totalement indépendant du pouvoir politique et n’a aucun chef. Mais il travaille sous le contrôle de la Chambre de l’Instruction de la Cour d’Appel et ses décisions peuvent en faire l’objet d’un appel devant cette juridiction. De plus, le Président de la Chambre de l’instruction contrôle aussi le bon fonctionnement de chacun des cabinets d’instruction de son ressort. C’est lui qui dirige l'action de la police judiciaire. Il peut décider de mettre une personne en examen et d'un contrôle judiciaire. Il rassemble les éléments qu'il juge utiles à la manifestation de la vérité, dirige les interrogatoires, confrontations et auditions, et constitue le dossier qui sera soumis le cas échéant au tribunal correctionnel ou à la cour d'assises. Enfin, il y a environ 600 juges d’instruction qui traitent  un peu moins de 4 % des 600 000 délits et crimes jugés par la justice. Faut-il le supprimer, le conserver ? Les avis sont partagés.

Réalisateur : Joseph Beauregard; Montage : Pauline Pallier

Nom de l'auteur : Joseph Beauregard avec Laurent Greilsamer

Producteur : Ina avec la participation de France Télévisions

Année de copyright : 2016

Année de production : 2015

Voir plus