Vidéo : Le pass sanitaire : un passeport pour les vacances ?

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Actualité03:20Publié le 28/05/2021

Le pass sanitaire : un passeport pour les vacances ?

Decod'actu

Afin de relancer leur économie et de permettre à la population de reprendre une vie normale, plusieurs pays élaborent actuellement des passeports vaccinaux.

A quoi sert le pass sanitaire ?

Quel que soit son nom : pass sanitaire, passeport vaccinal ou certificat sanitaire, il permet aux personnes, censées être non-porteuses de la Covid-19, d’échapper à certaines restrictions sanitaires.

Il s’agit d’apporter une preuve de vaccination contre la Covid-19, une analyse sanguine attestant la présence d’anticorps après une infection par le virus, ou encore un résultat récent de test de dépistage négatif, afin de pouvoir voyager, voire d’accéder à certains lieux publics.

Ces preuves sont rassemblées sur un support numérique, le plus souvent une application, facilitant les contrôles. Fournir des résultats sur un document papier reste en général possible.

Qui envisage de mettre en place le pass sanitaire ?

Le Danemark ou Israël utilisent déjà ce type d’application.

L’Islande, la Croatie ou Chypre, qui dépendent du tourisme, optent aussi pour ce genre de dispositif pour accueillir les voyageurs étrangers. 

L’Union européenne a validé le 20 mai le principe d'un « certificat européen covid » afin de pouvoir voyager dans l'espace Schengen. Ce pass devrait rentrer en vigueur au 1er juillet 2021.

Les États membres resteront cependant libres de fixer leurs propres restrictions aux frontières, en cas de problèmes épidémiques majeurs.

La France prévoit d’intégrer ce pass sanitaire à l’application TousAntiCovid. Il est déjà expérimenté pour les voyages vers la Corse et l’Outre-mer.

Des compagnies aériennes planchent aussi sur leurs propres applications qui centraliseront les exigences des différents pays.

Les questions que soulève le pass sanitaire

  • L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) n’y est pas favorable. Selon elle, il aggrave les inégalités. Un accès équitable aux vaccins ou aux tests de dépistage n’est pour l'instant pas garanti à l’échelle mondiale.
  • Ces pass sanitaires se déclinant souvent sous forme numérique, comment seront protégées les données personnelles et le secret médical ?
  • Les personnes réfractaires à la vaccination craignent que ces dispositifs ne les forcent à se faire vacciner. Pourtant, le principe de l’obligation vaccinale existe déjà, notamment pour voyager. Pour séjourner en Amérique du Sud, y compris en Guyane, une preuve de vaccination contre la fièvre jaune est exigée depuis de nombreuses années.

La Covid-19 et ses nombreux variants poussent plusieurs pays à réfléchir plus largement à l'instauration de ces « corona pass ».

 

Réalisateur : Maxime Chappet

Nom de l'auteur : Delphine Tayac

Producteur : France Télévisions

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 28/05/21

Modifié le 28/05/21

Ce contenu est proposé par