« Le Pauvre Pêcheur » de Pierre Puvis de Chavannes

1 minute au musée
Publié le 09/08/19Modifié le 11/11/19

Sur le même sujet

Le Pauvre Pêcheur : quand l'espoir s'éteint

Le tableau Le Pauvre Pêcheur de Pierre Puvis de Chavannes date de 1881. Il met en scène un pêcheur en train d'attendre dans une attitude mélancolique. Le dénuement et la misère qui l'entourent sont accentués par l'utilisation de couleurs sourdes, presque monochromes.

Rafaël : Le pauvre pêcheur... Il n'a rien à manger...

Mona : Et sa famille derrière lui qui ne se doute de rien.

Nabi : C’est pas en restant les bras croisés dans son bateau qu’il va en prendre du poisson !

Rafaël : Il a peut-être jeté un filet et il attend.

Nabi : Pour jeter un filet au bord de l’eau, pas besoin de bateau : il suffit de venir à pied.

Mona : Il croit peut-être que ça va tomber du ciel ?

Nabi : C’est un pêcheur de poissons volant, alors ! 

Rafaël : Il y a pourtant pas de quoi rire ! Ils disent là que c’est une allégorie pour représenter la misère et les pauvres gens malheureux qui...

Nabi : C’est vrai que c’est désespérant, leur coin. C’est tout de la même couleur, et une couleur pas gaie en plus.

Rafaël : J’avais raison ! « Puvis de Chavannes, 1881. L’impression de mélancolie repose sur les couleurs sourdes presque monochromes qui... »

Mona : Ah, c’est donc ça ! C’est le monochrome qui rend triste !

Nabi : Alors, pourquoi c’est pas tout rouge si c’est peint avec du Mercurochrome ?

Réalisateur : Franck Guillou

Producteur : Les Films de l'Arlequin, France 3, Le Musée du Louvre

Année de copyright : 2007

Année de diffusion : 2007

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :