vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Sciences de la vie et de la Terre03:44

Le scandale du chlordécone

Decod'actu

Le chlordécone, c’est l’histoire d’un produit miracle qui s’avère extrêmement toxique. Cet insecticide éradique certains insectes d’une manière radicale, surtout le charançon qui attaque les bananiers. Mais dès 1976, les États-Unis l’interdisent. Trop dangereux. Le miracle est en fait un mirage toxique. Sauf qu’en France on continue de l’utiliser jusqu’en 1990 en métropole, et jusqu’en 1993 aux Antilles.

Qu'est-ce que le chlordécone ?

Le chlordécone a été créé en 1951. Produite aux États-Unis, la molécule était vendue pour lutter contre les fourmis, le cricket de Floride, le charançon du bananier ou encore les doryphores. Mais en juillet 1975, un accident industriel déclenche une importante pollution de l’environnement et l’intoxication de la population dans l’Etat de Virginie aux États-Unis. Des études montrent alors des atteintes neurologiques et testiculaires. En 1976, le chlordécone est interdit aux États-Unis.

Dès les années 1970, plusieurs rapports montrent la dangerosité de la molécule. L’OMS (Organisation mondiale de la santé) assure même en 1979 qu’il présente un risque cancérogène chez l’homme et le classe comme cancérogène en 1987.

Mais pour les autorités françaises, ça ne suffit pas. Le Brésil reprend la production et le pesticide, qui change plusieurs fois de nom commercial, est massivement épandu en Guadeloupe et en Martinique jusqu’en 1993.

Quelles sont les conséquences de l'utilisation du chlordécone ?

  • Le chlordécone a contaminé les sols mais pas seulement. Des études ont montré que les rivières et même le littoral marin sont touchés. Tout comme les éco-systèmes qui y vivent. Le bétail, les volailles, les poissons, les crustacés, les légumes racines, les turbercules… toute l’alimentation humaine est contaminée, contaminant ainsi les Guadeloupéens et les Martiniquais. Et pour longtemps car la molécule est très persistante dans l’environnement. Selon les sols, elle mettra entre quelques décennies et 600 ans pour disparaître. Une étude de Santé publique France montre que plus de 90 % des populations martiniquaises et guadeloupéennes sont contaminées.

    - Chez les nouveaux-nés, le chlordécone est un facteur de prématurité et a des effets sur leur développement psychomoteur.

  • - Chez les adultes, il est soupçonné de favoriser des cancers et notamment celui de la prostate. La Martinique et la Guadeloupe ont des taux d’incidence parmi les plus élevés au monde. 

  • Comment la pollution au chlordécone est-elle prise en compte ?

  • La pollution au chlordécone est devenue un véritable problème de santé publique. Tous les effets de la molécule ne sont pas encore connus et les méthodes de dépollution sont encore à l’état de tests. La responsabilité de l’État français a été reconnue. Des milliers d’Antillais se sont engagés dans une action collective pour réclamer au gouvernement une indemnisation du préjudice moral d’anxiété.

 

Réalisateur : Maxime Chappet

Nom de l'auteur : Cécile Bontron

Producteur : France Télévisions

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 06/02/20

Modifié le 27/02/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par