Le secret d'Himmler : l'opération 1005

icone menu

Les disparus

Publié le 23/01/15Modifié le 04/03/19

Sur le même sujet

A Sobibor, la fin annoncée par Himmler des gazages supposait de supprimer les 600 détenus qui en avaient été les témoins. Mais au mois d'octobre, ceux-ci lancèrent une révolte tuant plusieurs officiers et de nombreux gardes allemands et ukrainiens. Sur les 300 détenus qui réussirent à s'échapper, plus de 100 furent repris et exécutés. Après la révolte, le camp de Sobibor fut fermé. Himmler décide alors d'abattre tous les Juifs par crainte de nouvelles révoltes. L'opération 1005 consistait à effacer toute trace du massacre, en brûlant les corps sur des bûchers.

Retrouve ce contenu dans :