Vidéo : Le service du travail obligatoire

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire05:11Publié le 06/11/2013

Le service du travail obligatoire

Un village français, ils y étaient...

En 1943, l’Allemagne a besoin de mains d’œuvre dans ses usines pour faire face à la guerre qui s’éternise à l’est. Les nazis exigent alors de la France des travailleurs. Le régime de Vichy y répond en mettant en place le service du travail obligatoire, dit le « STO ».  

Comment est mis en place du STO ?

En janvier 1943, le responsable nazi Fritz Sauckel exige des Français 250 000 travailleurs, puis 220 000 en avril de la même année. Pierre Laval, chef du gouvernement de Vichy, accepte de les réquisitionner. Il s’appuie sur une loi du 4 septembre 1942, relative à l’utilisation et à l’orientation de la main d’œuvre. Il promulgue le 13 juillet 1943, le STO, le service du travail obligatoire.

Qui sont les requis STO ?

Tous les Français de sexe masculin, toutes classes et professions confondues, nés en 1920, 1921 et 1922, ont l’obligation d’effectuer un service de travail de deux ans pour le IIIème Reich. Au total 650 000 Français ont travaillé, de manière contrainte, en Allemagne au titre du STO.

Pour Maurice Janvion, maquisard dans l’Ain pendant la Seconde Guerre mondiale, le STO a été le plus gros pourvoyeur de la Résistance car « on obligeait ces jeunes à, soit partir en Allemagne, soit à devenir réfractaires aux nazis. Ces jeunes étaient donc obligés de se déterminer ».

Réalisateur : Antoine de Meaux

Producteur : Tetra Media Fiction

Année de production : 2013

Publié le 06/11/13

Modifié le 14/01/22

Ce contenu est proposé par