Vidéo : Le travail des éboueurs dans les camps de migrants

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Enseignement moral et civique05:59

Le travail des éboueurs dans les camps de migrants

Des ordures et des hommes

A Paris, la journaliste et réalisatrice Mireille Dumas est partie à la rencontre d'éboueurs de la brigade d'intervention la Fonctionnelle, chargée des missions difficiles et exceptionnelles de la capitale, 24 heures sur 24. Parmi leurs taches, des missions particulièrement délicates humainement : l’entretien ou la destruction des campements de migrants après évacuation par les forces de l’ordre.

Nettoyage sans fin des camps de migrants

Pour maintenir la propreté aux abords des campements sauvages, Jérôme, Jean-Paul et les autres éboueurs se rendent sur place 3 à 4 fois par semaine. « Sur ce travail-là, c'est compliqué, on a l'impression de ne pas avancer. On intervient le lundi ou le mardi, quand on y retourne le mercredi, tout est exactement pareil. Finalement, pour que ces malheureuses personnes puissent vivre un peu plus décemment, ,notre nettoyage ne dure que 24 h », explique Jérôme.

Faire face à la détresse et la misère des expulsés

Si la plupart du temps, ces équipes contribuent à la propreté des campements de migrants, il leur arrive d'intervenir aussi juste après une expulsion par les forces de police. « Ce qui marque le plus c'est le regard des migrants, leur tristesse. Et puis la situation de tous ces pauvres gosses. Une fois, j'ai vu une petite fille sourire, malgré la misère... Je n'ai plus le même regard depuis que je nettoie les camps de migrants », constate Jean-Paul. Un triste constat qui provoque discussions et échanges entre les éboueurs sur la politique de prise en charge sociale des expulsés. Engins de chantiers, bennes, laveuses, leurs interventions sont radicales. « On a des ordres. On doit prendre les tables, les duvets... J'ai l'impression qu'on leur prend tout du peu qu'ils ont ». Une culpabilité que les éboueurs partagent mais dont ils parlent peu ensemble constatant leur impuissance. 

Réalisateur : Mireille Dumas et Damien Vercaemer

Producteur : MD Productions, avec la participation de France Télévisions

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Publié le 07/07/20

Modifié le 07/07/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par

Tu aimeras aussi...