vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Emissions Lumni52:00

Les cahiers de vacances Lumni du 15 juillet

Les cahiers de vacances Lumni

Aujourd’hui dans les cahiers de vacances Lumni, nous recevons Loane, 13 ans, qui nous pose une question d’histoire pointue : pourquoi la bataille de Trafalgar est-elle la plus grande défaite de l’empereur Napoléon ?

Cette fameuse bataille maritime donnera lieu à des explications historiques. Ensuite, sur la thématique de la mer, nous aurons un cours de sciences avec la formation des vagues et de la littérature avec le naufragé Robinson Crusoé. En deuxième partie, nous ferons les ateliers de vacances avec des travaux manuels, sportifs, botaniques et culinaires.

Trafalgar ou la grande défaite de Napoléon

La bataille de Trafalgar est une célèbre bataille navale. C’est-à-dire qui s’est déroulée en mer. Depuis toujours, les hommes se battent pour conquérir la mer car c’est un territoire stratégique et économique important.

La bataille de Trafalgar s’est déroulée en 1805. Au début du XIXe siècle, Napoléon 1er est l’empereur de France et à la conquête de toute l’Europe. Les pays qui ne veulent pas se faire conquérir par Napoléon lui déclare la guerre. C’est le cas du Royaume Uni. Le Royaume Uni est composé de l’Angleterre, l’Irlande, le Pays de Galles et l’Ecosse. Les Anglais sont les plus grands ennemis de la France à l’époque.

Napoléon décide d’envahir l’Angleterre, mais pour ça, il élabore une stratégie : il s’allie avec la flotte espagnole (l’armée sur mer) pour attirer les Anglais au large et ainsi débarquer sur le territoire avec son armée.

Que s'est il passé pendant la bataille ?

Cependant, au sud de l’Espagne, au cap de Trafalgar, rien ne se passe comme prévu. La flotte franco-espagnol, commandée par l’amiral Villeneuve et la flotte britannique, commandée par l’amiral Nelson se rencontrent. L’amiral Nelson est très expérimenté. Il lance à ses troupes « L’Angleterre attend de chacun qu’il fasse son devoir », une phrase importante dans l’histoire des Anglais.

L’amiral Neslon a une stratégie navale très efficace : il coupe à la perpendiculaire la flotte ennemie et créé de lourds dégâts. Les deux tiers des bateaux franco-espagnols coulent. Les marins français sont emprisonnés sur des pontons (des bateaux qui ne servent plus).

Suite à cette victoire, les Anglais ont la suprématie sur les mers pendant tout le XIXe siècle et Napoléon abandonne l’idée d’envahir le Royaume Uni.

La mer et le secret des vagues

Les vagues se forment avec la houle. La houle, ce sont des ondulations à la surface de la mer au large qui reviennent ensuite vers les côtes. Ces ondulations sont liées au vent et plusieurs facteurs : la force du vent, la durée du souffle et l’étendu de mer sur lequel il souffle.
Attention, l’eau ne se déplace pas, elle forme des cercles sur place à cause de l’onde. C’est l’onde créée par l’énergie du vent qui se déplace à la surface. Lorsque l’onde s’approche des côtes, elle touche le fond, se surélève et s’effondre sous son propre poids. C’est ce qu’on appelle la vague.

Robinson Crusoé en littérature 

Robinson Crusoé est un roman écrit par Daniel Defoe en 1719, un écrivain britannique à la vie trépidante. Robinson Crusoé est un homme d’affaire du XVIIIe siècle. Il décide de voyager pour changer de vie. Lors d’une expédition maritime, il subit une tempête et devient le seul survivant du naufrage. Il s’échoue sur une île qu’il doit apprivoiser pour survivre. Il y parvient mais souffre de solitude, et c’est la que la véritable aventure commence. Le roman de Daniel Defoe est inspiré d’une histoire vraie, celle d’un marin écossais, Alexandre Selkirk, qui a survécu 4 ans sur une île déserte avant d’être sauvé.

Le succès mondial de ce roman a donné naissance au terme « robinsonnade », un genre littéraire à part entière. Il désigne un style d’aventure ou le héros est un personnage moderne qui se retrouve isolé sur une île. Le héros doit  apprivoiser la nature, développer son ingéniosité et retrouver une simplicité originelle. Comme exemple de « robinsonnade », on peut citer « l’île au trésor » de Robert Louis Stevenson, ou comme auteur français, Jules Verne avec « l’île mystérieuse ».

Robinson Crusoé et l’antonomase

En français, le terme « robinsonnade » est une figure de style appelée « antonomase ». L’antonomase consiste à reprendre un nom propre pour un nom commun grâce à se popularité. Par exemple, un « Apollon » signifie un bel homme, à l’image du dieu de l’amour. La « poubelle » porte ce nom car elle a été créée par Eugène Poubelle.

Botanique : les racines poussent elles toujours dans la terre ?

Les racines sont des organes qui capturent l’eau et la nourriture nécessaires à la croissance de la plante. Les racines sont souvent dans la terre mais certaines sont épiphytes, c’est-à-dire qu’elles poussent sur une autre plante. Les racines se nourrissent donc des éléments extérieurs.   

Les plantes épiphytes sont souvent des plantes tropicales. Elles vivent donc dans une atmosphère très humide. Les racines captent la vapeur d’eau. Pour les nutriments, c’est toutes les matières organiques venant de l’arbre et de la faune qui vont nourrir la plante.

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 15/07/20

Modifié le 15/07/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par