Vidéo : Les cahiers de vacances Lumni du 17 août

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Emissions Lumni49:53

Les cahiers de vacances Lumni du 17 août

Les cahiers de vacances Lumni

Pourquoi appelle-t-on le berceau de la civilisation « le Croissant fertile » ? Le croissant de lune est-il une bonne position pour dormir ? Qu’est-ce que l’ordre croissant et décroissant en maths ? Le croissant est-il français ? Pourquoi Marc Chagall a-t-il peint un croissant de lune dans « Le Paysage bleu » ? Aujourd’hui, nos experts et nos professeurs explorent le thème croissant.

Histoire : le Croissant fertile, les débuts de la civilisation

Vivre dans des États, dans des villes ou des villages, se nourrir à partir de produits de l’agriculture, écrire, avoir des croyances… Toutes ces choses de notre civilisation actuelle sont nées dans une région qui s’appelle le « Croissant fertile ».

 

Dans la Haute Antiquité, l’homme était nomade et il était chasseur-cueilleur. Pour se nourrir, il chasse le gibier et cueille des fruits. En 10 000 avant J.-C., l’homme découvre l’agriculture et se sédentarise : il reste vivre dans un endroit précis. C’est un changement très important dans l’histoire de l’humanité. L’homme apprend à semer, à récolter et à faire de l’élevage pour pouvoir se nourrir. Ce phénomène a eu lieu au Proche-Orient, dans une région qu’on appelle le « Croissant fertile ». On dit « fertile » car c’est une région désertique avec deux grands fleuves (Tigre et Euphrate) qui fertilisent cette zone. Cette région s’étend jusqu’en Égypte, formant ainsi un croissant.

 

L’homme se sédentarise dans cette région. Des villages et des villes commencent à se constituer. Certaines villes grandissent et deviennent des États. Des rois dirigent ces cités-États (exemple : Ur, Uruk, Mari, Memphis…). Ces royautés tirent leur légitimité des dieux. Des croyances se mettent ainsi en place. L’écriture est également inventée dans le Croissant fertile en 3 000 avant J.-C. C’est un pas décisif dans l’histoire de l’humanité. Il y a plusieurs types d’écriture : les pictogrammes, puis l’écriture cunéiforme et les hiéroglyphes. L’homme invente l’écriture car il en a besoin pour l’agriculture (compter sa récolte), pour fixer les lois, les croyances ou encore les histoires. Georges Smith, un assyriologue britannique, a réussi à traduire en 1872 une tablette d’argile cunéiforme. Elle raconte l’œuvre littéraire la plus ancienne de l’humanité : l’Épopée de Gilgamesh dans laquelle on trouve l’épisode du déluge, un millénaire avant la version contée dans la Bible. Avec l’écriture, l’homme raconte ses croyances, ses aspirations, ses peurs, ses doutes, etc. Notre civilisation actuelle doit tout au Croissant fertile.

Sciences, le croissant de lune, une bonne position pour dormir ?

Dormir sur le ventre peut soulager certaines douleurs. Mais attention, cette position tord les vertèbres du cou et creuse le dos. De plus, la colonne vertébrale est constituée de 24 vertèbres ont quatre courbures : la courbure cervicale, la courbure thoracique, la courbure lombaire et la courbure sacrée. Dormir sur le ventre ne respecte pas ces courbures et l’alignement des vertèbres.

 

À la place, tu peux dormir sur le dos. L’alignement des vertèbres et des courbures sont respectés. Cependant, cette position favorise les ronflements et l’apnée du sommeil. Il s’agit de petites interruptions de la respiration dans le sommeil. Elles peuvent avoir des répercussions importantes sur la qualité du sommeil.

 

Dormir sur le côté en position fœtale est mieux. Mais, il faut bien alterner les côtés et ne pas placer le bras sous l’oreiller. Il est recommandé de dormir davantage sur le côté gauche. Cela permet d’éviter les remontés du contenu de l’estomac dans l’œsophage, causant brûlures d’estomac et mauvaise haleine au réveil.

Mathématiques : l’ordre croissant et décroissant

Prenons l’exemple d’une course en sac. Sur la ligne de départ, il y a quatre personnes. Pour établir le classement à l’arrivée, il faut déterminer l’ordre des enfants du plus rapide au plus lent. Sur la ligne d’arrivée, l’un des enfants a mis 4 secondes. Les autres ont mis 3,5 secondes, 3,8 secondes et 3,2 secondes. Tu places sur une règle graduée le 4, le 3,5, le 3,8 et le 3,2. L'élève qui est le plus proche de zéro a été plus rapide. Inversement, celui qui est le plus éloigné, a été plus le long. Ainsi, l’élève qui a mis 3,2 secondes est en tête, puis 3,5 secondes, etc.

 

On range donc les temps du plus court au plus long. En mathématiques, on utilise le symbole « < » qui signifie inférieur à. On dit alors qu’on range les nombres dans l’ordre croissant. À gauche du symbole, on place les nombres les plus petits et à droite les nombres plus grands. Résultat : 3,2 < 3,5 < 3,8 < 4. Si on aurait rangé du plus grand au plus petit, on aurait alors ranger dans l’ordre décroissant (ordre décroissant ; ranger du plus grand au plus petit). Dans ce cas, on utilise ce symbole « > » qui signifie supérieur à.

Le croissant : I’interrogation surprise 

Le croissant est-il français ? Non. En 1683, l’armée turque était en train d’assiéger la ville de Vienne (Autriche). Sur le drapeau turc, il y a un croissant. Pour commémorer la victoire des Viennois contre les Turcs, les boulangers-pâtissiers de la ville ont créé une pâtisserie en forme de croissant, prenant ainsi le modèle sur le drapeau ennemi. C’est pour cette raison qu’on l’appelle une viennoiserie. Aujourd’hui, à Vienne, on considère que le croissant est devenu français car il s’est beaucoup popularisé en France.

 

Pakistan, Algérie, Turquie… Il y a des croissants sur beaucoup de drapeaux de pays musulmans. Pourquoi ? Le croissant symbolise le dernier quartier de Lune. Il marque la fin du Ramadan, la fin d’une période de jeûne chez les musulmans. Il y a aussi une étoile sur ces drapeaux. Par ses cinq branches, l’étoile symbolise les cinq piliers de l’islam, c’est-à-dire les cinq grandes croyances de l’islam.

Histoire de l’art : le Paysage bleu de Marc Chagall

Dans l’œuvre Le Paysage bleu réalisée en 1949 par Marc Chagall, on observe un croissant de lune qui se transforme en poisson volant. Le peintre Marc Chagall est né en 1887 en Biélorussie, un pays voisin de la Russie. Il grandit dans un petit village entouré de fermes. L’artiste s’est représenté sur cette peinture avec une femme. Il s’agit de Virginia, son deuxième amour. Il l’a rencontrée en 1945. Son première amour était Bella, son amour de jeunesse qui est décédée. Cette peinture symbolise le retour du bonheur et de la joie dans la vie du peintre. Il s’inspire beaucoup de sa vie et de son enfance jusqu’à l’âge adulte pour traduire ses sentiments et ses émotions.

 

Les symboles sont nombreux dans les œuvres de Marc Chagall. Le premier symbole est le croissant de lune. Il représente l’instant du rêve, le moment où on quitte la réalité et lorsque les humains et les animaux vont pouvoir s’envoler. Quand la lune est apparente chez Chagall, les personnages flottent dans l’espace. Le deuxième symbole est le bouquet de fleurs. Généralement très fourni, il est placé dans les bras de sa bien-aimée. Autre symbole : les animaux domestiques. Ces animaux lui rappellent son enfance dans son petit village avec les poules, les canards et les chevaux. Ici, la poule est aussi grande que les humains. Chez Chagall, les animaux et les humains communient, ils ont la même identité.

 

 

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 17/08/20

Modifié le 17/08/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par