Vidéo : Les cahiers de vacances Lumni du 19 août

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Emissions Lumni00:00

Les cahiers de vacances Lumni du 19 août

Les cahiers de vacances Lumni

Que représente la jungle pour les Indiens ? Quels sont les animaux qui peuplent la jungle et pourquoi faut-il protéger ce sanctuaire ? La jungle est le lieu des arbres à proportion différente, mais alors qu’est-ce que les proportions ? Enfin, comment Paul Gauguin a-t-il peint la jungle de Papeete ? Aujourd’hui, on te fait découvrir le thème de la jungle.

Histoire : la jungle indienne

« Jungle » vient de l’indi, une langue parlée en Inde. Ce mot signifie « forêt ». L’Inde est un pays recouvert par d’immenses forêts (région du Bengal, vallée du Gange, etc.). Dans le monde indien, la jungle est un espace très particulier. Elle est considérée comme une zone de recueillement. C’est un espace où on se retire quand on veut réfléchir, quand on a besoin de faire le point. Il y a beaucoup de récits mythologiques indiens. C’est le cas de l’histoire du roi Pandu qui va dans la forêt et tue deux cerfs. En réalité, ces animaux étaient des êtres humains sous une apparence animale. L’un des cerfs est un sage et il a condamné Pandu à ne plus jamais connaître l’amour. La morale de ce récit : il ne faut pas porter atteinte à la vie dans la forêt car c’est un espace sacré.

 

Cela a beaucoup inspiré Rudyard Kipling, écrivain anglais (1865-1936). Dans son œuvre littéraire Le livre de la jungle , la morale est de protéger la jungle. Il y a ici une préoccupation écologique avant l’heure. Aujourd’hui, la jungle est en danger à cause de la déforestation. Cette menace pèse sur beaucoup de forêts et de jungles à travers le monde. Aujourd’hui, beaucoup d’animaux de la jungle indienne sont menacés de disparition. C’est le cas du tigre (50 000 en 1900, 1 400 en 2007). Pour protéger ces animaux, l’Inde a instauré des mesures comme les parcs naturels.

Sciences : la jungle et sa biodiversité

La biodiversité est la diversité du vivant. Une espèce est un ensemble d’êtres vivants qui se ressemblent. Ils peuvent se reproduire entre eux et donner une descendance qui pourra à son tour se reproduire. Un très grand nombre d’espèces différentes vivent dans la jungle indienne. Ces animaux se classent à partir de caractéristiques qu’ils possèdent. Prenons la caractéristique des poils (un attribut) : la panthère, le tigre, l’ours paresseux et l’éléphant en ont. On les met dans la case des animaux qui possèdent des poils. On nomme ce groupe « les mammifères ».

 

On peut faire aussi une plus grande case englobant les espèces qui ont un squelette interne et une colonne vertébrale. C’est le groupe des vertébrés. Au sein de ces vertébrés, il y a un sous-groupe des espèces possédant des plumes. Ensuite, il y a les espèces possédant un squelette externe (groupe des arthropodes). À l’intérieur de cet ensemble, on peut créer un groupe des insectes à huit pattes qu’on nomme « les arachnides ». Quasiment toutes les espèces des vertébrés de la jungle indienne sont menacés d’extinction. La biodiversité de la jungle est donc à protéger.

Mathématiques : les proportionnalités

Prenons une recette d’un gâteau au chocolat pour 4 personnes. Si on souhaite faire un gâteau pour 12 personnes, tu dois multiplier par trois tous tes ingrédients car 12 est le triple de 4. Si tu dois faire un gâteau pour 8 personnes, tu multiplies tes ingrédients par deux car 4 est la moitié de 8. Dans cette situation, on dit que la quantité de farine est proportionnelle au nombre de personne.

Voici un tableau de proportionnalité. On y trouve la quantité de farine à partir du nombre de personnes en multipliant toujours par le même nombre. Ici, c’est 50 car pour passer de 4 à 200, il faut multiplier par 50.

Nombre de personnes

4

8

12

20

Quantité de farine en gramme

200g

400g

600g

1 000g

 

Le nombre de 50 s’appelle le coefficient de proportionnalité. Il correspond également à la quantité de farine nécessaire pour une seule personne. Les proportionnalités sont aussi applicables dans la nature, en architecture, ou encore dans le dessin.

Histoire de l’art : la jungle de Paul Gauguin

L’artiste Paul Gauguin a réalisé en 1891 la peinture Chemin à Papeete. Cette œuvre a été faite à Tahiti en Polynésie française, situé à 15 000 km de la France. Paul Gauguin était un artiste pluriel. Il faisait aussi bien de la céramique que de la sculpture sur bois, de la peinture. Il a beaucoup voyagé. Tout jeune, ses parents l’ont emmené au Pérou où il a grandi. À 17 ans, il a travaillé dans la marine. Grâce à son travail, il a découvert le monde. À l’âge de 43 ans, il est retourné à Tahiti en 1891. Là-bas, il a vu des paysages magnifiques où les couleurs se sont s’exaltées sur sa palette : rouge, vert, ocre. Dans son tableau, il a réalisé des aplats de couleurs (zones colorées plates). C’est une technique propre à Paul Gauguin. Elle a inspiré par la suite beaucoup d’artistes comme Henri Matisseou Pablo Picasso.

 

 

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 19/08/20

Modifié le 19/08/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par