vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Emissions Lumni52:00

Les cahiers de vacances Lumni du 21 juillet

Les cahiers de vacances Lumni

Aujourd’hui, Camille, en CM1 en Nouvelle Aquitaine nous pose la question suivante : « Comment poussent les racines ? ». Nous ferons une parenthèse historique et géographique sur les « racines » de l’humanité et la formation des continents. Ensuite, nous répondrons à la question par la biologie. Puis, nous parlerons des premiers systèmes comptables en mathématiques. Enfin, nous reviendrons sur les origines de l’art.

Géographie : la formation des continents

Pendant l’antiquité, les grecs imaginent la terre plate entourée d’un océan. C’est Aristote qui émet l’hypothèse d’une terre ronde en observant les bateaux disparaitre à l’horizon. C’est en 1492 à Nuremberg que le premier globe terrestre est construit, 4 mois avant la découverte de l’Amérique. À cette époque, on pensait qu’il n’existait que 3 continents : l’Europe, l’Asie et l’Afrique.

La Pangée et la dérive des continents 

Aujourd’hui, tout est exploré et nous connaissons parfaitement la surface de la terre. Nous savons même qu’à l’origine, il n’y a avait qu’un seul et même continent : la Pangée. Sur des millions d’années, les continents se sont détachés de la Pangée : c’est la dérive des continents. En effet, la croûte terrestre est composée de plaque sur lesquels se trouvent les continents. Ces plaques sont dynamiques et bougent continuellement les unes contre les autres. Cela crée des montagnes, des volcans, des séismes et des fosses océaniques. On appelle ça la tectonique des plaques.

Sciences : comment les racines poussent-elles ?

Les racines viennent de la graine de la plante. La graine est un embryon de plante qui ne pourra pousser que si les conditions sont favorables. C’est-à-dire de l’eau, une température ambiante et des nutriments. Si c’est le cas, l’embryon va percer le tégument (l’enveloppe de la graine) pour se développer. On appelle ça la germination. Les racines poussent vers le bas car elles sont attirées par la gravité. C’est le « gravitropisme ».
En somme, les racines permettent à la plante d’absorber l’eau et les nutriments dans le sol pour se nourrir.

Mathématiques : la racine des maths

Quelle l’origine des nombres ? Nous utilisons un système de 10 chiffres avec lesquels nous formons tous nos nombres. C’est le système décimal. Mais ce système n’a pas toujours existé. Le premier système enregistré date de plus de 35 000 ans, c’est l’os de Lebombo. Il compte 29 encoches faites par l’homme pour compter les jours ou les bêtes d’un troupeau.

En – 3000 avant JC, les sumériens utilisent le langages cunéiforme pour compter. Chaque symbole correspond à un nombre. Il en existe 60. Les sumériens compte de 60 en 60. C’est un système sexagésimal. On utilise encore ce système pour compter les minutes des heures. Il y a eu plusieurs numérations dans l’histoire, la plus connue étant la numération en chiffre romain, encore utilisée aujourd’hui.

En 900 après JC, on retrouve une numération proche de celle que nous connaissons aujourd’hui : les chiffres arabes et gothiques avec l’invention de l’imprimerie.

Histoire de l’art : la grotte de Lascaux

La grotte de Lascaux a été découverte en Dordogne en 1940 et représente le plus ancien vestige d’art de l’humanité. Les hommes de Cro-Magnon qui ont peint cette grotte en – 20 000 avant JC utilisaient des pigments minéraux et du charbon de bois pour les couleurs. Ils se servaient d’os et de bâtons creux pour peindre. Ces dessins représentent des animaux sauvages qu’ils chassaient mais la raison pour laquelle ils les ont peint reste encore un mystère aujourd'hui.

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 21/07/20

Modifié le 21/07/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par