vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Emissions Lumni49:34

Les cahiers de vacances Lumni du 27 août

Les cahiers de vacances Lumni

« Qui est venu en premier, l’œuf ou la poule ? ». Grâce à la question de Tom, 11 ans, on s’intéresse au thème de l’œuf : Pourquoi l’œuf est-il le symbole de l’histoire de la Russie au XXᵉ siècle ? Scientifiquement, œuf ou poule, qui est le premier ? D’où vient le « œ » du mot « œuf » ? Enfin, quel tableau a été réalisé entièrement avec des œufs ? Voici les réponses des professeurs et des experts dans Les cahiers de vacances.

Histoire : les œufs et la Russie

En Russie, les œufs sont très liés à l’histoire des Romanov, les derniers princes régnants du pays. En 1885, le tsar (roi) Alexandre III offre un œuf à son épouse à l’occasion de Pâques. L’œuf, composé de matières précieuses, a été fabriqué par le joailler Pierre-Karl Fabergé. Par la suite, à l’occasion de Pâques, tous les tsars ont offert à leurs épouses, leurs mères, leurs filles et leurs sœurs un œuf de Fabergé. Chaque œuf est unique. En tout, Fabergé en a fabriqué 54. Ces œufs symbolisent la période des tsars, ces monarques russes absolus, très prestigieux et fastueux.

 

En 1917, la révolution russe chasse le tsar Nicolas II du trône de Russie. Le nouveau pouvoir communistea besoin d’argent pour mener ses réformes. Il vend alors ces œufs aux plus offrants et ils sont achetés par des collectionneurs du monde entier. Dans les années 2 000, la Russie veut renouer avec son passé prestigieux des tsars. Le gouvernement russe s’est mis en quête des œufs. Il en a sauvé certains. C’est le cas du troisième œuf de Fabergé de 1887 qui a été retrouvé en 2014 chez un ferrailleur américain qui s’apprêtait à le faire fondre. Chaque œuf vaut plusieurs millions d’euros. Comme le gouvernement russe n’a pas toujours les moyens de les racheter, un milliardaire russe en a acheté plus d’une douzaine en 2004 pour 100 millions de dollars. Il les a offerts ensuite au gouvernement russe.

Sciences : œuf ou poule, qui est le premier ?

L’œuf est venu avant la poule. En effet, les premiers œufs semblables aux poules actuelle, sont apparus il y a 340 millions d’années. Les premières poules, elles, sont apparues il y a 85 millions d’années. La succession des mutations génétiquesest à l’origine de la diversité des œufs et des pondeurs d’œufs actuels.

 

Un œuf de poule est constitué d’une coquille. Elle protège contre les microbes et elle permet d’éviter les pertes d’eau de l’œuf. Cette protection est aussi une source de calcium pour le poussin. Elle est indispensable pour fabriquer son squelette. Sur la coquille, il y a une couche invisible qui s’appelle la cuticule. C’est une barrière contre les microbes.

 

Sous la coquille, on a deux membranes coquillières dans lesquelles se trouve une réserve d’air (chambre à air). L’albumen est le blanc de l’œuf et le vitellus est le jaune de l’œuf. Les challazes sont des ressorts qui maintiennent le vitellus en position centrale. Le poussin qui se développe dans l’œuf se nourrit dans les réserves de graisses et de protéines présents dans le vitellus. Attention, chaque œuf ne contient pas un poussin. Pour qu’un poussin naisse, une fécondation doit avoir lieu. Or, ce n’est pas toujours le cas.

Français : d’où vient le « œ » du mot « œuf » ?

Pour le comprendre, il faut s’intéresser à l’étymologie des mots. L’étymologie est la science qui étudie l’histoire des mots. Le « œ » est une ligature, c’est-à-dire une fusion de deux lettres qui devient une lettre à part entière, héritée de l’histoire. Pour certains linguistes, le « œ » témoignerait de la disparition de la lettre « O » dans des mots dérivés du grec et du latin.

 

Par exemple, « œuf » vient du latin « ovum », devenu au Moyen-Âge « oef », puis « uef » avant de prendre la forme « œuf ». La lettre « o » est restée à l’écrit en souvenir de son origine étymologique latine « ovum ».

D’autres mots contiennent le « œ » :

« cœur » vient du latin « cor », devenu « coer », puis « cuer » et enfin « cœur ».

« œuvre » → « opera » (latin) → « ovfre » → « uevre » → « œuvre ».

« sœur » → « sororem » (latin) → « sor » → « suer » → « sœur ».

Histoire de l’art : La naissance de Venus de Botticelli

La naissance de Venus a été réalisée en 1484 par le peintre italien de la RenaissanceSandro Botticelli (1445-1510). Le tableau représente plusieurs personnages mythologiques romaines : Vénus, la déesse de l’amour et de la beauté, Zéphyr, le dieu du vent et une Heure, une déesse qui symbolise le printemps. Cette toile a fait scandale en raison de la nudité de Vénus. Il était interdit de représenter nu un personnage non religieux.

 

Cette peinture a été réalisé à partir d’œufs. Il s’agit d’une technique picturale appelée « tempera ». La tempera est une peinture faite à base d’eau, d’œuf et de pigments colorés. Elle était utilisée en Égypte ancienne. La tempera étalée sur une toile devient une peinture qui tient dans le temps.

 

 

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 27/08/20

Modifié le 27/08/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par