vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Emissions Lumni52:00

Les cahiers de vacances Lumni du 27 juillet

Les cahiers de vacances Lumni

Aujourd’hui dans les cahiers de vacances Lumni, nous recevons Lou-Andréa, 11 ans, en 6ème en région PACA. Elle nous pose la question suivante.« Il y a beaucoup de tableaux de rois et d’empereur, mais à quoi servent-ils ? ». La notion de portrait sera le fil rouge de l’émission. Tout d’abord, nous verrons les grands portraits qui ont marqué l’histoire. En sciences, nous découvrirons comment la police scientifique dresse les portraits-robot à partir de l’ADN. En français, nous apprendrons les adjectifs qualificatifs pour dresser des portraits. Enfin, en histoire de l’Art, nous analyserons l'autoportrait de Frida Kahlo.

Histoire : le portrait, quand le pouvoir se dessine.

Le portrait, c’est la représentation d’un personnage en peinture, en gravure ou en sculpture. Le portrait n’a pas seulement un but esthétique. En effet, les souverains utilisaient les portraits comme outil politique.

Dans l’Antiquité, les personnalités importantes avaient leur propre buste en marbre. Les empereurs, eux, cherchaient à impressionner. Par exemple, l’empereur romain Néron a fait construire une sculpture de 30 mètres de haut à son image. À la Renaissance, les portraits sont « officiels » et sont un symbole de pouvoir. Le premier portrait officiel date de la fin du Moyen – Âge, c’est celui de Jean II Le Bon. Ensuite, tous les rois de France ont eu leur portrait officiel. Au XXe siècle, les dictateurs utilisent le portrait pour servir leur culte de la personnalité. L’image du dictateur est diffusée partout : en peinture, en dessin, en film, en sculpture. On appelle ça l’art de propagande.

Le portrait ADN : ces molécules qui nous rendent unique

L’ADN est une molécule que l’on retrouve dans chaque cellule et qui définit notre identité. Entre deux individus, il y a 99.9% de ressemblance dans l’ADN. C’est sur le 0.1% de différence que la police scientifique se base pour dresser un portrait-robot.

L’ADN est une constitué d’une double hélice, elle-même constituée de 4 types de nucléotides. Cette succession de nucléotides forme un message codé unique propre à l’individu. Il suffit d’une seule différence dans le message codé pour que l’information génétique change et donc l’individu dans son ensemble.

Français : les adjectifs qualificatifs

En littérature, le portrait est un genre friand d’adjectifs qualificatifs. Les adjectifs qualificatifs sont des mots qui expriment la qualité du sujet désigné. Une œuvre littéraire riche en adjectifs qualificatif est par exemple « Les caractères » de Jean de La Bruyère. Dans ce recueil du XVIIe siècle, l’auteur dresse de nombreux portraits. Il décrit les personnages fantasques de la Comédie Humaine avec de nombreux adjectifs pour amener le lecteur à réfléchir dessus.

Les adjectifs qualificatifs permettent de mieux cerner un personnage fictif ou imaginaire. En grammaire, ils s’accordent en genre et en nombre. Ils peuvent être facultatifs ou indispensables pour le sens de la phrase.

Histoire de l’art : l’autoportrait de Frida Kahlo

Frida Kahlo est une artiste peintre mexicaine qui a vécu un accident de tramway à l’âge de 18 ans et ne peut plus marcher. Dans son lit d’hôpital, elle s’adonne à la peinture et réalise ses premiers portraits et autoportraits. En 1940, elle réalise un autoportrait accompagné d’animaux qui s’intitule « autoportrait au collier d’épines et colibri ».

Ces animaux sont symboliques et autobiographiques : ils racontent sa vie. Le chat noir représente ses malheurs, sa malchance. Le colibri à son collier représente ses bonheurs mais entouré d’épines, donc de sa douleur. En une peinture, nous connaissons l’histoire de Frida Kahlo.

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 27/07/20

Modifié le 27/07/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par