Vidéo : Les études en école des beaux-arts

icu.next-video

Contenu proposé par

Onisep
Orientation06:02Publié le 27/08/2021

Les études en école des beaux-arts

Les études supérieures en question

Cette vidéo met en avant les étudiants de l'École nationale supérieure d'art et de design (ENSAD) de Nancy. Leurs témoignages contribuent à éclairer les futurs élèves qui sont intéressés à s’engager dans cette voie, et répondent à la plupart des questions qu’ils pourront se poser.

Le démarrage en première année

 La 1ere année est une sorte de tronc commun où les bases sont reprises.  Il y a une trentaine d’heures par semaine, avec un cours de graphisme, un cours d’anglais, un cours d’installation appelé « diversion » un cours d’histoire de l’art, un de philosophie. Il ne faut pas oublier le cours de PAO (publication assistée par ordinateur) pour s’essayer à Photoshop, Adobe première, InDesign, Illustrator etc…

Il y a également des workshops avec des artistes qui viennent apprendre certaines choses notamment sur le dessin. Des projets sont montés ensemble.

Un virage en seconde année

Une spécialisation va se faire, en art, en communication ou bien en design. Par la suite, chaque option aura des matières qui lui sont propres.

Si l’on prend l’exemple de l’option communication, il y a plus de cours de mise en page, de typographie, des cours de vidéo et de design graphique.

Chacun fait son emploi du temps car il y a également des modules avec des ateliers choisis, en fonction des intérêts des étudiants.

Une progression dans les années suivantes

Pour un étudiant qui choisit le design jusqu’à la troisième année, il y a le diplôme où on présente ce qui a été fait, sous la forme d’une dizaine de projets.

Ensuite, il y a le DNSEP, (diplôme national supérieur d’expression plastique – bac + 5) donc la 4ème et 5ème année, où c’est plus de la recherche avec un gros projet à la clé.

La 4ème année est aussi particulière parce que tout le 2ème semestre est consacré soit au stage, soit à l’Erasmus.  

Ce qui est important en école d’art, c’est de sentir qu’on n’est pas chacun dans son coin, les idées sont partagées avec différents étudiants, ce qui permet de monter des projets ensemble.

Rester organisé, autonome et en éveil, même après la fin des cours

La seule chose un peu difficile quand on entre dans l’école, c’est qu’il faut penser sans arrêt à des idées de création, donc ça ne s’arrête pas à la fin des cours dans la journée, il faut aussi réfléchir à ses projets en rentrant, ça ne s’arrête jamais et ça demande beaucoup d’autonomie, d’autant plus qu’il y a plusieurs projets en même temps qui nécessitent de l’organisation.

Un des exemples mis en avant est basé sur un module, un cours de jeu vidéo avec une semaine de workshop auprès des étudiants des Mines. Le but est de réfléchir à une sorte de prototype de jeu, les étudiants se revoient tout au long de l’année afin de créer ce jeu vidéo. Les ingénieurs apportent certaines compétences comme le codage, aux étudiants des beaux-arts de s’occuper du côté artistique, graphique et esthétique de la chose.

Ce qui plait dans l’école d’art c’est la liberté et l’ouverture donnée aux étudiants. Ces 5 années d’études servent à se découvrir, à savoir ce que l’on aime et qui l’on est.

Réalisateur : Olivia Audemar

Producteur : Onisep

Année de copyright : 2017

Publié le 27/08/21

Modifié le 27/08/21

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Nouveau
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau
Reprise de lecture Crée ton compte pour reprendre la lecture de cette vidéo facilement !
Retrouve cette vidéo dans Mon historique pour reprendre sa lecture quand tu le souhaites !