Vidéo : Les protestants et l'affaire Dreyfus

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire02:41

Les protestants et l'affaire Dreyfus

Les protestants de France

A la fin du XIXe siècle, alors que les protestants de France sont au sommet de leur influence politique, sociale et économique, ils s’engagent massivement pour défendre le capitaine Dreyfus victime d’une erreur judiciaire. En effet, celui-ci est accusé à tort d'avoir trahi la France en livrant des documents secrets à l'Empire allemand.

Le coupable parfait

Suite à une trahison militaire avérée, et dont l'auteur est encore inconnu, la hiérarchie militaire française décide de «fabriquer» un coupable sur mesure. Elle désigne Alfred Dreyfus, capitaine alsacien et juif. Dans un contexte social antisémite, Dreyfus est le coupable idéal pour convaincre l'opinion publique qu'il est l'auteur de cette trahison. Il est condamné et dégradé dans la cour Morland de l’école militaire à Paris le 5 janvier 1895, devant des milliers de soldats et de citoyens français. Cette trahison devient l'affaire Dreyfus.

Les dreyfusards contre les anti-dreyfusards

Cette affaire bouleverse la France qui est alors divisée. Les prises de position des protestants Scheurer-Kestner, vice-président du Sénat, et de l’historien Gabriel Monod, tous deux convaincus de l'innocence de Dreyfus, sont des coups de tonnerre.

La droite monarchiste et catholique reproche aux protestants d’être dreyfusards, mais aussi d’avoir promu le capitalisme. Cette droite est incarnée par le théoricien du nationalisme intégral, et antisémite Charles Maurras. Ce que cette droite ne pardonne pas, c’est d’avoir voulu rendre la France moins catholique en inventant la laïcité. Le mythe du « Péril protestant » est né. 

Réalisateur : Valérie Manns

Producteur : Compagnie des Phares et Balises, France Télévisions

Année de copyright : 2015

Année de production : 2015

Publié le 13/04/16

Modifié le 28/09/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par