Les régions au journal télé

JT'm
Publié le 03/06/19Modifié le 14/11/19

Sur le même sujet

Les régions françaises au journal télévisé, ça fait 70 ans que ça dure ! Quelles que soient les époques, les chaînes, les plateaux, les présentatrices et les présentateurs, au JT, on a toujours adoré parler de nos belles régions !

Les premières années du journal télé se tournent dans la capitale. Dans le tout premier sujet du JT, trois journalistes s’envolent au-dessus de Paris en ballon. C’est un peu lent, mais tout de même impressionnant… Surtout lorsqu’ils s’écrasent et que leur embarcation s’enflamme ! L’émetteur de la tour Eiffel a diffusé ces débuts fracassants aux quelques milliers de Parisiens équipés d’un poste de télévision. Après l’installation du premier émetteur régional à Lille en 1952, il faudra encore attendre douze années supplémentaires pour que toutes les régions soient couvertes...

Dans les campagnes, les habitants se cotisent pour créer des télé-clubs. Ils se retrouvent dans les écoles ou les mairies pour regarder ensemble les programmes du soir. La province entend enfin Paris… Mais Paris a encore du mal à voir ses régions... Si ce n’est avec les images du tour de France récupérées par le JT.

Les régions françaises au JT : un enjeu politique

Les régions se retrouvent pour la première fois au cœur de l’information lors du référendum de 1958. Tous les citoyens votent alors pour instaurer une nouvelle constitution et une Ve République. Chose inédite, les résultats arrivent en direct des quatre coins de la France. Pour le général de Gaulle, montrer le vote en région, c’est renforcer la légitimité du résultat et le sentiment d’unité nationale.

Après la victoire du « oui » au référendum, il continue sur sa lancée télévisée en organisant de nombreuses tournées provinciales et des bains de foule présidentiels. Ironie du sort, ces mêmes régions qui l’acclament causeront finalement sa perte en 1969 lorsque de Gaulle proposera un nouveau référendum pour réformer le Sénat et régionaliser la France. Affaibli notamment par les évènements de mai 1968, le président prévient qu’en cas de victoire du non, il s’en ira. Les Français votent non. Alors il s’en va.

JT national / JT régional : les témoignages de deux France 

Les régions attendront 1972 pour exister officiellement et le redécoupage de 2016 fera passer leur nombre de 22 à 13. Des fusions de régions qui font ressurgir de vieilles rivalités locales dans les micro-trottoirs. La décentralisation n’est donc pas la grande spécialité française. Et cela vaut aussi pour le JT. En 1963 sont créés des journaux télévisés régionaux. Y compris en outre-mer ! Pour annoncer l’évènement, le très parisien ministre de l’Information se rend dans chaque région pour donner un discours disons… bien répété.

Diffusées avant le JT national, les éditions régionales comblent un vide et sont rapidement plébiscitées, malgré quelques défauts. En se déchargeant de l’obligation de faire une place aux régions de France, le JT national se recentre encore un peu plus sur Paris. Et il faut bien dire que les décors des grands JT n’aident pas à dissiper la critique...
Pour autant, le problème ne réside pas que dans la forme : les journaux télé nationaux et régionaux semblent en effet parfois décrire deux France différentes. Lorsqu’il s’agit par exemple du train — essentiel aux connexions entre nos régions —, le JT national se félicite régulièrement des ouvertures de lignes de TGV… et calcule systématiquement les nouveaux temps de trajets par rapport à Paris. Dans le même temps, ce n’est qu’au JT régional que l’on annonce la fermeture des petites gares rurales et que l’on dénonce les problèmes les plus criants de nos campagnes.

Le regard du journal télévisé sur les régions 

Les déséquilibres entre le monde rural et les villes ne datent pourtant pas d’hier. Dans les JT nationaux, il est difficile de rester en contact avec la réalité des régions. Elles y apparaissent notamment lors de fêtes populaires, qui viennent ajouter une touche de folklore aux sujets sérieux. Ou comme des terres de tourisme et d’artisanat qui respirent l’autrefois. Il faudra souvent la visite d’un membre du gouvernement ou, plus tristement, une grande catastrophe pour retrouver nos régions au JT national. Jusqu’à parfois donner l’impression que certaines régions ne connaissent que les drames.

D’autres régions sont quant à elles presque invisibles à l’antenne nationale. Et notamment l’outre-mer, qui n’est présent que dans 0,3 % des sujets des JT de la métropole. Alors oui, toutes nos régions sont belles, mais, au journal télé, sont-elles toujours bien visibles ?

 

Retour sur le traitement journalistique de grands sujets de société au travers des 11 épisodes de 5 minutes la série JT'm.

Réalisateur : Benjamin Hoguet

Nom de l'auteur : Benjamin Hoguet

Producteur : France Télévisions, INA

Année de copyright : 2019

Année de production : 2019

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :