Vidéo : Les singes ont-ils un langage ?

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Sciences de la vie et de la Terre03:30Publié le 03/12/2021

Les singes ont-ils un langage ?

C Jamy, les extraits

L'homme et le singe sont des cousins. L'un parle, l'autre pas. De nombreuses expériences ont été menées pour tenter de leur donner la parole. Sans résultat.

L'échec des expériences met en question la morphologie des singes

Dans les années 1930, un couple d’Américains élève une femelle chimpanzé, Gua. Ils tentent de lui apprendre à parler, mais c’est un échec.

Nouvelle tentative dans les années 1950, la guenon Viki réussit à prononcer quatre mots : mama, papa, up et cup.

Les scientifiques ont cherché à comprendre pourquoi les singes ne parvenaient pas à prononcer plus de trois ou quatre mots. Ils ont longtemps pensé que leur morphologie ne leur permettait pas d’articuler correctement. Mais des découvertes récentes sur des babouins, capables de prononcer distinctement cinq sons proches de nos voyelles, remettent cette explication en question.

On estime en réalité que les singes n’ont pas les câblages nécessaires entre le cerveau et l’appareil vocal pour prononcer des sons aussi fins et précis que les nôtres.

La recherche d'un moyen de communication 

Les scientifiques vont tenter une autre approche : apprendre aux singes à communiquer par le langage des signes. Dans les années 1980, la femelle gorille Koko en maîtrisera 1 000. Toujours dans les années 1980, les scientifiques apprennent au bonobo Kanzi l’utilisation d’un clavier de lexigrammes. Ses symboles représentent des objets qu’il connaît : un bol, une clé ; des concepts plus abstraits : comme bon ou mauvais. Lorsqu’il appuie dessus, un ordinateur annonce le mot que Kanzi souhaite exprimer. Kanzi maîtrisera près de 350 de ces symboles.

Comprendre le langage des singes

Il y a une dizaine d’années, l’éthologue français Alban Lemasson découvre le mone de Campbell. Ce petit singe arboricole échange des cris en respectant des règles de grammaire et de syntaxe.

Par exemple le mâle émet une série de « boom » pour rassembler ses femelles, une série de « krakoo » pour signaler un prédateur. Si dans cette séquence, il y a un « hok » le prédateur est un aigle. Si c’est un « krak », le prédateur est un léopard.

 

En savoir plus avec la vidéo Quand les singes fabriquent leurs outils

 

© Crédits images : © ALBAN LEMASSON / AURIMAGES / GETTY IMAGES / © GORILLA FONDATION / © NOE / PIXABAY / SHUTTERSTOCK / DR

Producteur : Elephant Adventures

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Année de diffusion : 2021

Publié le 03/12/21

Modifié le 03/12/21

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Nouveau
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau
Reprise de lecture Crée ton compte pour reprendre la lecture de cette vidéo facilement !
Retrouve cette vidéo dans Mon historique pour reprendre sa lecture quand tu le souhaites !