Vidéo : Lili Elbe, artiste et première femme transgenre

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Arts et culture05:05Publié le 12/03/2021

Lili Elbe, artiste et première femme transgenre

Culture Prime

Lili Elbe est un homme devenu femme. Elle est devenue l’incarnation même du personnage que peignait son épouse Gerda Gottlieb. Il n’est pas juste question de changement de sexe, mais surtout d’une affirmation de soi. Voici l’histoire émouvante de Lili Elbe, artiste et première femme transgenre.

Einar Wegener rencontre Lili

C’est au Danemark que naît Einar Wegener le 28 septembre 1882. Il rencontre sa future épouse, Gerda Gottlieb, à l’académie royale des beaux-arts du Danemark. Les jeunes mariés sont tous les deux artistes peintres. Einar, homme introverti, peint des paysages dans un style académique tandis que Gerda, femme extravertie, peint des portraits et dessine pour des journaux humoristiques. L’actrice Anna Larssen commande un portrait à Gerda. Mais les séances de peintures sont longues et le planning de l’actrice ne lui permet pas d’être suffisamment disponible pour terminer son portrait. Elle suggère alors qu’Einar se déguise en femme, pour la remplacer comme modèle. Einar accepte, et sous ses vêtements de femme, sous le maquillage et la perruque, il semble découvrir une facette de lui qu’il ne connaissait pas et qu’il apprécie. À tel point qu’il pose plusieurs fois pour Gerda qui en fait différents tableaux. Einar Wegener devient peu à peu la muse de son épouse, et leur amie actrice le surnomme alors « Lili ». Gerda comprend son mari et le considère de plus en plus comme une femme, et sa meilleure amie. Pour Einar, la femme prend d’ailleurs réellement place en lui, et il décide d’être une féminine assumée plutôt qu’un masculin frustré.

Einar Wegener devient Lili Elbe

Le couple voyage en Italie puis quitte définitivement le Danemark pour s’installer à Paris en 1912, où on s’arrache les portraits de Lili peints par Gerda Wegener. Sur les toiles, Lili est une femme fatale, femme moderne et garçonne à la fois. Lili souhaite ne pas rester vivante qu’au travers des coups de pinceau de son épouse, et désire s’afficher avec elle dans les rues afin de s’émanciper. Parallèlement, Einar arrête de peindre et la dépression le gagne. Il ne peut se sentir épanoui dans son corps d’homme. Le couple décide alors d’aller voir des médecins, mais cela résonne pour ces derniers comme de la perversion sexuelle. En 1930, Fernand Warnekros déclare qu’Einar Wegener est hermaphrodite, c’est-à-dire qu’il possède des organes reproducteurs des deux sexes, sous-développés. Le médecin lui propose de l’opérer. Après 3 interventions chirurgicales, Einar Wegener est le premier homme à devenir femme, et devient officiellement Lili Ilse Elvenes. Lili et Gerda forment ainsi le premier couple de femmes mariées du Danemark. Mais le mariage est rompu par le roi. Les deux femmes décident alors de commencer une vie, séparées. D’un côté, Gerda épouse un officier italien, et de l’autre, Lili fréquente un ancien amant. Elle souhaite ensuite devenir mère et tente une opération pour se faire implanter un utérus. Mais l’intervention échoue et Lili meurt d’une infection le 13 septembre 1931. Son amie de toujours, Gerda, pose définitivement ses pinceaux et met un terme à sa carrière de peintre avant de déménager à Marrakech avec son mari. En 1933, l’écrivain Maurice Rostand écrit « La femme qui était en lui » à partir de l’autobiographie de Lili, dans laquelle elle avait changé son nom Lili Elvenes en Lili Elbe. Puis en 2000, l’histoire extraordinaire du couple intéresse l’écrivain américain David Ebershoff qui écrit le roman « Danish Girl ». L’œuvre est ensuite adaptée pour le cinéma en 2016 par Tom Hopper, et c’est l’acteur britannique Eddie Redmayne qui redonne vie sur grand écran à Lili Elbe, la première femme transgenre.

 

Retrouvez aussi cette vidéo sur france.tv

Producteur : Culture Prime

Publié le 12/03/21

Modifié le 18/05/21

Ce contenu est proposé par